Dossiers

Accueil >Dossiers>Bienvenue dans une Métropole apaisée

ma ville à 30

Bienvenue dans une Métropole apaisée

Depuis le 1er janvier 2016, le 30 km/h devient la règle à Grenoble, 50 km/h l’exception.

montage_Zone 30 copieEn septembre 2015, quarante-trois communes de l’agglomération se sont engagées dans la démarche Métropole apaisée. Grenoble figure parmi elles.

Il va falloir s’y habituer, les panneaux d’entrée des villes volontaires vont progressivement, dès le mois de janvier, épingler à leur mât un principe de signalisation routière jusque-là réservé à quelques zones bien définies : le 30 km/h, pour tous les véhicules motorisés.

Certains axes « resteront » à 50 km/h, indiqués par un marquage expérimental au sol. « Cette ville apaisée permettra de retrouver un sentiment de sécurité, donc encouragera des pratiques autres que motorisées. Car une ville à 30 c’est aussi une ville où le conducteur de la voiture — et on est tous à un moment donné conducteur, piéton ou cycliste — a un autre rapport à la conduite, plus attentif aux autres » relève Jacques Wiart, adjoint aux déplacements.

Une autre façon de circuler en ville

Conséquence de la nouvelle réglementation : les carrefours à feux sont reprogrammés pour une coordination à 30, la suppression de certains feux est testée pour fluidifier les parcours et des radars pédagogiques permettront aux conducteurs de s’auto-évaluer et de se rappeler la règle des 30 km/h.

Une ville de proximité

Les autres communes volontaires passeront à 30 dès l’été 2016, alors qu’aura débuté un programme d’aménagement destiné à revitaliser les commerces, améliorer les vitesses commerciales des transports en commun, développer la part du vélo et réviser les plans de circulation.

« Il faut affirmer que la voiture aura toujours sa place, sans tomber dans des débats caricaturaux qui nous enfermeraient. Sans dogmatisme aucun, nous veillons simplement à ce que les divers modes de déplacement soient possibles, selon les lieux, les configurations d’espace, dans une ville qui n’aura plus été pensée uniquement pour la voiture. La ville que nous voulons est une ville dans laquelle on trouve un maximum de proximité entre les lieux de vie, lieux de travail, lieux commerciaux, lieux d’éducation, lieux sportifs, etc. » conclut Jacques Wiart.

Boîte à idées "Ma rue apaisée"

La Metropole invite tous les habitants à déposer sur son site lametro.fr, des idées de réaménagement de rue.

Le projet peut porter sur une place, un carrefour, un quartier, une maison de retraite… Il peut concerner : l’installation de mobilier urbain d’agrément, des propositions d’aménagement, de piétonisation, des actions de sensibilisation.

Vos commentaires

Commentaire de Vitiel le 9 janvier 2016 à 19 h 48 min

La zone 30 est définie dans le code de la route
Nous sommes loin du respect du code
Que des Élus de la République ne respectent pas les lois de la République je trouve ça indécent

Lire la suite >

    Commentaire de La rédaction le 11 janvier 2016 à 10 h 09 min

    Bonjour,
    pouvez-vous préciser votre pensée ? En quoi le code n’est-il pas respecté ? L’article R110-2 du code de la route donne cette définition :  » Zone 30 : section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30 km/ h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable. » (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000006841273&idSectionTA=LEGISCTA000006143847&cidTexte=LEGITEXT000006074228&dateTexte=20160111)

    Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi