Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Budgets participatifs : j’ai un projet pour ma Ville !

démocratie participative

Budgets participatifs : j’ai un projet pour ma Ville !

Saison 2 pour les budgets participatifs de Grenoble. Du 15 mars au 5 mai, la plateforme du budget participatif grenoblois est ouverte.

2 participation

Vous avez une idée, un projet pour votre ville ? Les budgets participatifs sont faits pour vous.
Vous pouvez déposer dès le 15 mars votre projet sur budgetparticipatif.grenoble.fr ou à l’accueil de votre Maison des habitants.
En vous donnant la possibilité de proposer, puis de choisir des projets, la Ville et la Métropole vous permettent d’agir concrètement sur le budget d’investissement, et cela à hauteur de 800 000 euros.
À noter : les Maisons des habitants sont à votre disposition pour vous informer et vous aider dans la rédaction de vos projets.

Je propose… et je choisis pour ma ville
Pensez à réserver dès aujourd’hui votre samedi 21 mai pour participer à la « ruche aux projets ». Ce temps collectif, ouvert à tous, permettra de sélectionner les projets qui seront ensuite instruits puis soumis au vote des Grenoblois. Du 10 au 16 octobre, les résidents Grenoblois de plus de 16 ans seront invités à venir choisir les projets qu’ils souhaitent voir se réaliser en 2017.

Saison 1 : où en est-on ?
Les neuf projets retenus en 2015 ont tous démarré, avec les porteurs de projets qui restent étroitement associés à leur mise en œuvre. En fonction des études techniques et des concertations nécessaires auprès des habitants, les premiers projets verront le jour à partir de mai 2016.

Infos, suivi des projets, dépôt des idées : retrouvez toutes ces actualités sur budgetparticipatif.grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Ensemble pour une ville plus propre

Les mobilités douces accélèrent

L’accueil des réfugié-es ukrainien-nes s’organise