Découvertes

Accueil >Découvertes>Cinéma de salon

comme à la maison

Cinéma de salon

Depuis 2012, Loïc Cloez et Cyril Hugonnet, de l’association À bientôt j’espère, projettent et présentent gratuitement du cinéma documentaire, hors des festivals et des salles estampillées Art et essai.

« Nous avions envie de d’imaginer un dispositif en dehors des lieux culturels pour un public qui ne vient pas dans ces lieux-là. On essaie d’inventer une manière de montrer ces films et d’en discuter » explique Loïc.
Les projections se font soit en appartement soit dans un salon mobile accueilli par des centres sociaux ou des Maisons des habitants. Grâce à ce dispositif intimiste, « les gens racontent leur film et on se rend compte qu’il y a plein de versions d’un même film ».
Et la formule plait. Alors que le genre documentaire a une réputation élitiste et confidentielle, la 100ème projection vient d’avoir lieu, et certains films qui totalisent 250 entrées en salles au niveau national, ont déjà été vus par plus de 75 spectateurs localement !

informationRenseignements divers
courriel info@a-bientot-j-espere.org

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Récupération sportive

Cuisine au sommet

Le Grenoble Gym en transition