Découvertes

Accueil >Découvertes>Coup de jeune sur le Printemps !

livres

Coup de jeune sur le Printemps !

Le Printemps du livre est de retour pour une quatorzième édition qui se déroulera du 30 mars au 3 avril. Il fera la part belle à la jeunesse avec de nombreuses propositions originales et inédites à découvrir au Musée de Grenoble. Suivez le guide !

Printemps du Livre 2016 - Affichette A3.inddRencontres, lectures, débats… le Printemps accueille cette année quarante-cinq invités parmi lesquels Agnès Desarthe, Anne-Marie Garat, Erri de Luca, Maissa Bey… Dès le 30 mars, des rendez-vous se dérouleront dans les bibliothèques de quartier puis, du 1er au 3 avril, le festival s’installera au Musée de Grenoble, où l’entrée sera gratuite.

On y retrouvera la librairie du Printemps et, bien sûr, les auteurs et les illustrateurs pour des parcours littéraires, des performances artistiques, des dédicaces… Un vent de jeunesse devrait souffler de salle en salle puisque de nombreuses rencontres entre élèves et auteurs, qui avaient lieu dans les établissements, se dérouleront cette année au Musée.

La bande dessinée invitée

Le festival met tout en œuvre pour séduire ce public et renforcer son implication dans la manifestation.
On retrouve d’abord une programmation jeunesse de qualité qui compte douze invités, dont Carole Chaix, Gaia Guarino, Mathieu Robin, Antoine Guilloppé…

Le Printemps s’ouvre aussi pour la première fois à des auteurs de bande dessinée, comme le Grenoblois Jérôme Ruillier, qui s’adressent aux ados. Durant le festival, plus de soixante-dix classes (écoles élémentaires, collèges et lycées) rencontreront un auteur. Ces rendez-vous sont longuement préparés en classe par les enseignants, en lien avec les bibliothécaires et les documentalistes, pour que les jeunes s’approprient les œuvres.

Les auteurs interviewés par des élèves

Cette année, les élèves sont même invités à animer une rencontre avec un écrivain lors d’un rendez-vous grand public au Musée. Après une préparation collective, un groupe d’élèves interviewera l’auteur ou l’illustrateur choisi par la classe. Parmi eux, on retrouvera Béatrice Fontanel, face à des jeunes du collège Champollion, pour évoquer De l’Art dans mon assiette, un parcours dans l’histoire de l’art de l’Antiquité grecque jusqu’à Picasso, ou encore Alain Mabanckou pour Petit Piment, un roman d’apprentissage inspiré de son enfance congolaise. Il répondra aux questions des élèves du lycée Champollion, qui relèvent un défi supplémentaire en animant cette rencontre puisqu’ils ont choisi un auteur non pas dans la sélection jeunesse mais en littérature.

Le Printemps se tourne aussi vers les nouvelles technologies pour que les avis et impressions de lecture s’expriment par un biais ludique. En amont du festival, les élèves peuvent défendre le livre de leur choix face à la caméra avec les booktubes, de courtes vidéos qui seront visibles sur le site internet du Printemps et au Musée.

Et le 1er avril, une quinzaine de classes se lancera dans une grande « battle ».
Le principe : monter sur scène pour défendre en trois minutes un livre qu’on a aimé, avant que les participants ne soient départagés à l’applaudimètre. Pour pimenter un peu l’exercice, ces coups de cœur pourront concerner d’autres ouvrages que ceux des auteurs invités. Cette « battle », comme les booktubes, sont aussi ouverts au grand public.

Enfin, le Printemps décline une belle palette de propositions en direction des familles. Par exemple, les illustrateurs s’attelleront à la réalisation d’une grande fresque-feuilleton et on pourra les voir en pleine création tout au long du festival. Pour la première fois, des parcours autour des œuvres du Musée seront organisés pour découvrir des tableaux faisant écho à l’univers pictural des illustrateurs invités.

 

Et pour se donner la pêche :

informationRenseignements divers
Du 30 mars au 3 avril dans les bibliothèques de Grenoble, du 1er au 3 avril au Musée de Grenoble.
courrielhttp://printempsdulivre.bm-grenoble.fr/

Pièces jointes:
Programme du Printemps du Livre à télécharger

Poètes en herbe

Pour la première fois, le Printemps invite les jeunes à une « Master class ». Un projet original et 100 % créatif réunissant un groupe de quinze volontaires pour un temps d’écriture sous la houlette d’un des invités du festival, Julien Delmaire, romancier, slameur et poète de l’oralité, qui publie Frère des Astres, son deuxième roman. En janvier, il a rencontré six classes de lycées grenoblois pour échanger avec les jeunes, leur parler de sa vision artistique du langage et leur proposer de s’essayer le temps d’un atelier à l’écriture poétique. Une formule qui a séduit puisque le groupe s’est rapidement constitué.

Pendant les vacances de février, ces poètes en herbe ont suivi deux jours et demi de stage où ils ont laissé libre cours à leur inventivité. Puis, leurs textes ont été mis en musique par un des maîtres français du sample, le compositeur Nicolas Repac, pour aboutir à la création d’un spectacle en forme de lecture-concert, à découvrir au Musée le 1er avril à 18h.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Inspiration bois

Paroles en exil

Éclairs de génie