Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Des élu-es déjà sur le terrain pour une rentrée particulière

Gre.mag n°30 - Groupe «Grenoble en Commun»

Des élu-es déjà sur le terrain pour une rentrée particulière

Le 28 Juin 2020, les Grenoblois-es portaient la liste menée par Éric Piolle, Grenoble en Commun, avec un score de plus de 53%. Cette forte adhésion au projet co-écrit à 1000 mains nous oblige. Il se traduit par une nouvelle organisation destinée à accélérer les transitions engagées sous le mandat précédent, avec encore plus de proximité et dans un contexte sanitaire inédit.

Notre majorité est attachée au lien avec les habitant-es. C’est pourquoi chaque élu-e s’est vu-e confier une mission de proximité : que ce soit à travers les 6 grands secteurs de la ville avec leur maire adjoint-e ou à travers (et c’est une nouveauté) les 32 secteurs de nos écoles élémentaires, nous serons chaque jour auprès des habitant-es pour améliorer le lien entre les Grenoblois-es et la municipalité. Au plus proche de vous, des associations, des commerces et services publics de quartiers, nous serons à votre écoute afin d’améliorer votre cadre de vie et transformer la ville pour y accélérer les transitions.

Ce début de mandat s’annonce particulier. La situation sanitaire nous bouscule dans notre quotidien. A ce titre, nous saluons le professionnalisme des agent-es municipaux qui assurent la continuité du service public au bénéfice des Grenoblois-es et surtout, en cette période de rentrée des classes, au bénéfice des plus petit-es. Le chantier de la débitumisation et du dégenrage des cours de récréation a débuté à l’école Clemenceau : rafraîchie, végétalisée avec possibilité de gérer un potager et imaginée pour que toutes et tous trouvent leur place dans l’ensemble des espaces, la nouvelle cour d’école leur permettra, dès cette rentrée, de jouer dans un cadre adapté aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. Un premier pas en attendant la création des premières rues aux enfants piétonnisées et végétalisées qui sécuriseront les abords des écoles de la ville. L’objectif de 100 % de bio et/ou local dans les cantines est quant à lui maintenu et, avec 2 repas végétariens par semaine et des produits de saison, la cantine permettra aux écolier-es de découvrir une alimentation toujours plus saine et plus variée.

Annabelle BRETTON et Emmanuel CARROZ, Coprésident-es du groupe

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Face au Covid-19, le service public fragilisé et une rentrée non préparée !

Grenoble abandonnée

Une ville paralysée