Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Et pourquoi pas un festival ?

centre-ville/ flaubert

Et pourquoi pas un festival ?

Du 29 septembre au 7 octobre, l’association Et pourquoi pas ? s’immergera dans la ville pour un festival sur l’espace public, mêlant la parole à la photographie, la musique et l’expression artistique. Son objectif ? Mettre en scène les mots des Grenoblois !

fly2016« Quel est votre combat au quotidien ? » : telle est la question que le « Porteur de parole photographique » ira poser aux habitants dans l’espace public. Une fois leur réponse bien définie, celle-ci sera restituée instantanément sous la forme d’une affiche, et exposée sur certains murs de la ville. Pour cela, deux parcours d’exposition sont prévus : l’un allant des quais Saint-Laurent jusque au quartier du Vieux-Temple, et l’autre autour du quartier Flaubert.

Tout au long de l’événement, des artistes en résidence(1) interviendront sur la valorisation et la diffusion des paroles, par le biais du street-art, du son et de la musique ! Également, des projections, soirées festives ou encore des temps musicaux, ponctueront le festival, à divers endroits de la cité.

Un temps fort pour cette association d’éducation populaire, qui utilise la médiation artistique et l’image comme support d’expression.

(1)« Outis », et les collectifs « Rnst » et « La lame et l’iso »

 

Plus d’infos sur les artistes en résidence pendant le festival :

RNST :  www.rnst.fr/
La Lame et l’Iso : www.facebook.com/lalameetliso
Out Is :  www.meslop.com/

informationRenseignements divers
courriel epp.asso@gmail.com
courrielhttp://eppasso.fr/festival/combatauquotidien/

Pièces jointes:
Programme du festival

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

La bibliothèque Kateb-Yacine repense son accueil

Une Maison pour les femmes victimes de violences

Pour la mémoire des conversations du soir