Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Et si on parlait santé mentale ?

Gre.mag n°37 - Groupe « Grenoble en commun »

Et si on parlait santé mentale ?

La crise sanitaire que nous traversons a renforcé les inégalités sociales. Les restrictions qu’elle nous impose ont, quant à elles, encore aggravé l’état de la santé mentale de la population. Afin de mieux sensibiliser les Grenoblois-es sur ce sujet, notre municipalité a lancé une campagne de communication dans toute la ville. Cette opération de grande ampleur permettra à toutes et tous de s’informer sur les ressources à sa disposition sur le territoire, de la simple information à l’intervention en urgence.

La campagne « Grenoble, comment ça va en ce moment ? » vient interpeller chacun-e d’entre nous sur les enjeux de la santé mentale. Elle vise également à faire connaître la page grenoble.fr/santementale, sur le site de la Ville. Cette page oriente les utilisateurs et utilisatrices selon leur besoin et selon leur statut (personne concernée ou proche).

En parallèle, la Ville a renforcé les moyens alloués à la prévention et au soin en matière de santé mentale. Ainsi, dans une vision large du bien-être, toutes les activités qui participent à retisser le lien social et à mieux vivre au quotidien, à l’instar du sport, de la culture ou encore des activités proposées en MdH, sont incluses dans cette vision. De plus, la Ville et le CCAS ont renforcé leurs moyens humains pour pouvoir aller au contact des personnes concernées et intervenir dans l’espace public et festif. Précarité, discriminations, isolement, bouleversements liés à la découverte de la parentalité sont particulièrement traités en tant que facteurs de vulnérabilité supplémentaires.

Enfin, la Ville travaille en partenariat avec les professionnel-les, les associations et les usager-es pour que les Grenoblois-es aient accès à un parcours de soins facilité. Les associations ont ainsi bénéficié de plus de 80 000 € de subventions en 2021 pour leur action en complémentarité avec celle de la Ville. Notre santé mentale est notre intérêt commun, parlons-en.

Site : https://www.grenobleencommun.fr/
Contact : contact.gec@grenoble.fr

Pierre-André JUVEN et Katia BACHER

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Grenoble : une terre d’accueil

Démocratie locale : le hold-up d’Éric Piolle

Quel avenir pour les piscines municipales à Grenoble ?