Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>La Quinzaine contre le racisme et les discriminations revient à Grenoble

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): Grenoble, terre d'accueil

événement

La Quinzaine contre le racisme et les discriminations revient à Grenoble

La Quinzaine contre le racisme et les discriminations, organisée par la Ville, se tiendra du 21 mars au 3 avril sur le thème « un autre regard sur les migrants ».

migrants-envoi - copie

© Joeffrey Magellan

« Nous relançons la Quinzaine, qui a existé de 1996 à 2009, pour réaffirmer l’engagement de la Ville dans la lutte contre le racisme face à un contexte national de stigmatisation » explique Emmanuel Carroz, adjoint à l’égalité des droits et la vie associative. Dès l’ouverture, cela se traduira par l’adhésion de la Ville à la plateforme Égalité contre le racisme, un outil numérique d’information et de sensibilisation destiné aux agents et au grand public. Puis le 23 mars, des habitants s’engageront à soutenir des demandeurs d’asile lors d’une cérémonie de parrainage républicain en présence du maire et des élus.

Une approche humaine
C’est avec le souci de rendre visible la réalité vécue par les migrants que la Ville a construit le programme, travaillant en lien avec des acteurs de terrain comme le collectif Migrants en Isère, qui regroupe quatorze associations d’accompagnement et de défense du droit des étrangers. Parmi elles, l’Apardap (Association de parrainage républicain des demandeurs d’asile et de protection) organisera le festival L’Exil sur écran, avec des projections et des débats au Méliès, mais aussi dans plusieurs Maisons des habitants. Toujours pour privilégier la dimension humaine, l’exposition sonore « Figures de l’exil » (installée à l’Hôtel de Ville par l’Apardap et le festival Détours de Babel) donnera à entendre des paroles d’exilés.

La diversité des cultures sera mise à l’honneur avec plusieurs spectacles et un repas multiculturel servi le 24 mars dans toutes les cantines. Bien d’autres rendez-vous (conférences, expos…) émailleront la Quinzaine jusqu’à la soirée de clôture à l’Espace 600, où l’on découvrira notamment un théâtre-forum présentant différentes situations discriminatoires, co organisé avec la Métro.

« Grenoble compte plus de soixante-dix nationalités et s’est construite avec les migrations » rappelle Bernard Macret, adjoint aux solidarités internationales. « Il est important de mettre en lumière cette richesse en proposant un autre regard sur ceux qui font la France d’aujourd’hui. »

informationRenseignements divers
Du 21 mars au 3 avril
courrielhttp://www.grenoble.fr/agenda/13332/38-quinzaine-contre-le-racisme-et-les-discriminations.htm

Pièces jointes:
Programme de la Quinzaine à télécharger

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Les crises migratoires en BD

C’est le moment pour les inscriptions scolaires !

Superflux : protections périodiques bio en libre accès