Nos interviews

Accueil >Découvertes >Nos interviews>L’avenir de Grenoble, c’est l’affaire de tous !

3 Questions à Éric Piolle

L’avenir de Grenoble, c’est l’affaire de tous !

« À Grenoble, chacun contribue à l’histoire commune et doit pouvoir se sentir respecté et écouté.»

Maire depuis un an, que vous disent les habitants ?

Ils saluent nos actes qui font que les règles de Madame et Monsieur Tout-le-Monde s’appliquent enfin aux élus. Ils remarquent un exercice du mandat plus proche des gens. Ils disent que le regard sur Grenoble a changé. Chaque jour, je rencontre des Grenoblois qui nous encouragent à agir encore plus activement.
Je rencontre aussi de nombreuses personnes inquiètes que tous ces changements laissent certains sur le bord du chemin, que leurs préoccupations du quotidien (tranquillité, propreté…) soient sous-estimées. Je leur réponds que l’ambition de toute l’équipe municipale c’est justement que chaque Grenobloise et chaque Grenoblois soit acteur de ce changement, soit acteur de notre ville.

Cela passe par quoi ?

Depuis notre arrivée, les processus de décision s’ouvrent davantage aux Grenoblois :
les nouveaux Conseils citoyens indépendants sont nés en mars, le deuxième chantier des Cultures, sur la place de l’art dans la ville, vient d’avoir lieu. Le budget 2015 a été présenté et débattu publiquement. La Biennale de l’Habitat durable cible les usages des habitants.
À Grenoble, chacun contribue à l’histoire commune et doit pouvoir se sentir respecté et écouté. On le voit ailleurs, quand les décisions sont prises dans le dos de la population, cela mène au blocage.

Ville durable, ville pour tous, ville de demain : les slogans suffisent-ils à changer Grenoble ?

Grenoble est plurielle, métissée. Elle est imprégnée de responsabilité et de civisme, comme les villes d’Europe du nord. Elle est aussi profondément effervescente et conviviale… presque méditerranéenne ! Penser Grenoble en 2020, et au-delà, c’est croiser toutes ses identités, c’est mettre en commun et en mouvement toutes ses énergies pour soutenir les commerces de proximité et l’éco-mobilité, renforcer les services publics locaux, engager la transition énergétique, embellir la ville, améliorer la vie dans les quartiers, protéger les plus fragiles, faire la fête ensemble, partager toutes les cultures : l’avenir de Grenoble, c’est l’affaire de tous !

 

VIGNETTE GREMAG

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi