Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Leila Meignan relève le gant

portrait

Leila Meignan relève le gant

Seulement 17 ans mais déjà cinq ans de pratique et une passion dévorante pour la discipline qui rythme désormais sa vie.

©Alain Fischer

« J’ai commencé par d’autres sports de combat, le judo et le karaté, mais sans vraiment accrocher », se souvient Leila. La jeune fille décide alors de s’essayer au noble art au Grenoble Boxe. À peine le temps d’enfiler ses premiers gants, qu’elle encaisse déjà son premier coup… de foudre.

 J’ai trouvé avec la boxe ce petit supplément d’adrénaline, c’est difficile à expliquer, même aux entraînements le fait de mettre les gants donne confiance en soi, encore plus que les autres sports. Rapidement, je n’ai plus pu m’en passer…

Auprès d’Angel Mona puis de Patrick Mallaizée, au Ring Grenoblois avec ce dernier, deux entraîneurs réputés, elle fait ses gammes, progresse, portée par son sérieux et son investissement.

Leila s’entraîne deux heures par jour. Quand elle ne boxe pas, elle va courir pour rester en forme. « Je fais tout pour la boxe, confirme-t-elle. Garder un mode de vie sain, faire attention à mon alimentation sont des préoccupations quotidiennes. »

Objectif Paris 2024

Logiquement, les résultats suivent, et l’ambition qui va avec.

 J’ai fait quinze combats en amateur pour onze victoires et je suis allée jusqu’en finale des championnats de France – 64  kg junior, cette année l’objectif sera d’avoir la ceinture en – 60 kg junior ! Mon ambition, c’est d’être en équipe de France et pour cela, il faut obligatoirement être championne de France. Mon objectif plus lointain est de participer aux Jeux Olympiques de 2024 à Paris avant de passer professionnelle.

Des rêves plein la tête et du feu dans les gants pour les réaliser. La Grenobloise sait où elle veut aller. Et, la passion de la boxe chevillée au corps, elle y file à vitesse grand V.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

CAF Grenoble-Oisans : toujours premier de cordée

Regards croisés : Bastien Auzeil et Laura Tarantola

Mouvement perpétuel