Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>La lutte contre le chancre coloré continue

Parc Paul Mistral

La lutte contre le chancre coloré continue

Onze platanes du parc Paul Mistral doivent être abattus en ce mois de novembre 2019. Cet été, les agents du service Espaces verts ont détecté sur l’un d’eux la maladie du chancre coloré, un champignon dévastateur et très contagieux. Explications par Olivier Moussier, technicien en charge de la cellule « arbres, prospective et développement local ».

L’arbre concerné a perdu ses feuilles avant les autres platanes. ©Auriane Poillet

Le chancre coloré est une maladie cryptogamique incurable et contagieuse qui met en péril les platanes. Il n’est pas nocif pour l’Homme mais se propage rapidement aux autres arbres de la même famille. Le champignon responsable de cette maladie fait l’objet d’une lutte obligatoire sur tout le territoire national.

Comment avez-vous détecté la maladie du chancre coloré sur le platane ?

Mes collègues, agents sur le terrain, m’ont alerté et m’ont informé sur le cas d’un arbre sec sur pied au parc Paul Mistral. Je me suis donc rendu sur place pour analyser l’arbre. Arrivé sur site, il m’a effectivement apparu évident que l’arbre en question était atteint du chancre coloré.

Est-ce suffisant pour déclarer officiellement qu’un arbre est atteint par le chancre coloré ?

Non ; pour cela j’ai demandé une contre-expertise à la Fredon, organisme relevant de l’Etat spécialisé dans la détection et la gestion des foyers de chancre coloré. Celle-ci a par la suite validé mon diagnostic.

Quelle a été la procédure ?

La Fredon a réalisé un rapport à destination de la DRAAF, la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui dépend du Ministère de l’Agriculture.

C’est par leur biais qu’un avis officiel a été envoyé à la mairie pour les informer qu’un cas de chancre coloré a été détecté dans leur ville et qu’ils doivent procéder à la coupe des arbres concernés. Nous sommes dans l’obligation d’appliquer les consignes de l’Etat et de procéder ainsi à la coupe des arbres concernés.

Combien d’arbres sont concernés ?

Le chancre s’est rapidement propagé et ce sont onze arbres infectés qui devront être abattus selon le rapport officiel de la DRAAF.

Quand aura lieu la coupe et est-ce qu’une replantation est prévue ?

La coupe est prévue pour mi-novembre. Dans la foulée, seize nouveaux arbres vont être replantés sur site.

Quentin De Neeff, responsable de la cellule Maitrise d’ouvrage au service Espaces verts et moi-même avons réalisé un plan de plantation et sélectionné diverses essences qui ont été présentées à l’architecte des Bâtiments de France.

La plantation sera réalisée en régie par l’équipe « jeunes arbres » dont le chef d’équipe est Jean-Francis Lafond. De plus, il est prévu que 106 autres arbres soient replantés aux abords du site et dans le reste du parc.

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.fredonra.com/collectivites/le-chancre-colore-du-platane/

Des arbres atteints par le chancre coloré cours de la Libération

La Métropole gère au total 33 000 arbres sur le territoire métropolitain. Parmi eux, 25 platanes d’alignement vont devoir être abattus, atteints par le chancre coloré. Huit se trouvent au niveau du 30 cours de la Libération et 17 au n°72 du même axe.

L’opération démarre le 18 novembre 2019 et devrait durer cinq jours, sous réserve de bonnes conditions météorologiques. La circulation piétonne, cycliste et automobile est interdite durant les travaux pour éviter la propagation de la maladie.

Plus d’infos : www.lametro.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Ciao l’ennui !

Soutenir les femmes en errance

Marchés de Noël : les festivités sont lancées !