Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Ne cherchez pas des crosses aux féminines des Yeti’s !

roller-hockey

Ne cherchez pas des crosses aux féminines des Yeti’s !

Depuis plusieurs années, deux filles évoluent au sein de l’équipe masculine grenobloise de roller-hockey, les Yeti’s.

Inconcevable de voir des filles évoluer à haut niveau au sein d’équipes masculines dans un sport collectif de contact ? Le roller-hockey a pourtant franchi le cap depuis déjà plusieurs années ! Les Yeti’s Grenoble comptent ainsi deux joueuses dans leur équipe de Nationale 2 : l’attaquante Juliette Minelli et la gardienne Marion Mousseau. Cette dernière, pilier de l’équipe de France depuis huit ans, a rejoint la capitale du Dauphiné l’été dernier. La première est quant à elle une enfant du club, dont elle porte les couleurs depuis une dizaine d’années. Les deux ont les mêmes arguments pour expliquer leur présence dans un championnat masculin : « le niveau est meilleur, les entraînements sont plus fréquents et de meilleure qualité et on peut jouer beaucoup plus de matchs. »

 On a toujours joué avec des garçons, on a grandi avec eux

Juliette et Marion, qui font même presque figure d’« anciennes » dans une formation composée de nombreux jeunes éléments, avouent n’avoir jamais rencontré le moindre problème d’intégration. « On a toujours joué avec des garçons, on a grandi avec eux », explique Juliette. « Et on ne bénéficie d’aucun traitement de faveur », précise Marion. « C’est à nous de faire nos preuves. » 
Des joueurs parmi d’autres, en somme. Mais qui ne manquent peut-être pas de faire naître des vocations. Les Yeti’s comptent en effet près de 20 % de licenciées.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Sommets haut perchés

Nicolas Salsi raccroche les gants

Récupération sportive