Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Plan de Déplacements Urbains 2018-2030 : un rendez-vous manqué

septembre 2018 / Groupe Réussir Grenoble

Plan de Déplacements Urbains 2018-2030 : un rendez-vous manqué

Ce document de planification fixe les objectifs en matière de déplacements pour les douze prochaines années et les moyens d’y arriver.

Les difficultés d’accès à l’agglomération, les bouchons sur la rocade, la médiocrité de la liaison TER entre Grenoble et Lyon ont des conséquences très négatives sur notre vie quotidienne, sur l’attractivité du territoire et sur la pollution de l’air que nous respirons.

Ce PDU aurait dû fixer des objectifs ambitieux en matière d’infrastructures de transport public pour répondre à ces enjeux importants pour améliorer notre qualité de vie. Avec regret, nous ne pouvons que constater un rendez-vous manqué. La responsabilité de la municipalité est bien engagée : le président du SMTC est un élu grenoblois et le maire de Grenoble a validé ses orientations.

Ainsi, le tramway ne connaitra qu’une modeste prolongation de sa ligne E de quelques arrêts d’ici 2030 en direction de Pont de Claix n’apportant pas d’amélioration sensible pour les usagers Grenoblois alors que sa prolongation en direction de Meylan permettrait de désengorger cette entrée de l’agglo. Sur le câble, la seule inscription est celle d’une ligne transversale reliant Saint-Martin-Le-Vinoux à Fontaine. Pourtant, ce mode de transport est surtout performant en périurbain et devrait servir pour les pendulaires, donc sur les barreaux de l’Y Grenoblois dans une fonction de « pénétrantes ». Quant au train, nous partageons la volonté d’améliorer et de conserver la ligne Grenoble-Gap, cependant nous considérons que la priorité devrait être mise sur un Grenoble-Lyon digne d’une liaison moderne entre deux capitales métropolitaines proches avec un impact à la fois sur les déplacements du quotidien, mais aussi sur les temps de trajet vers Paris.

Ces propositions alternatives constituent l’ossature du nouveau PDU que nous proposerons dans le cadre du débat municipal à venir.

Contact : opposition.municipale@grenoble.fr
Tél. 04 76 76 38 89

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Quel avenir pour les piscines municipales à Grenoble ?

Démocratie locale : le hold-up d’Éric Piolle

Grenoble : une terre d’accueil