Sports

Accueil >Découvertes >Sports>La double ascension de Manaé Feleu

portrait

La double ascension de Manaé Feleu

Originaire de Futuna, la deuxième ligne des Amazones du FC Grenoble présente la particularité de mener de front pratique sportive de très haut niveau – elle a fait ses premiers pas en équipe de France il y a quelques mois – et études de médecine. La future chirurgienne ne ménage pas ses efforts mais semble avoir trouvé le bon équilibre.

©Sylvain Frappat

Les semaines de Manaé Feleu (prononcez Fé-lé-ou) sont bien remplies. Entre stage à l’hôpital les matins, ses cours les après-midi et pratique du rugby quasi quotidienne les midis et les soirs la jeune femme de 21 ans ne chôme pas.

Arrivée l’été dernier à Grenoble en compagnie de sa petite sœur Teani, Manaé n’a pas tardé à trouver sa place aux Amazones. Et même au-delà, puisqu’elle a honoré sa première sélection avec le XV de France… au Stade des Alpes en novembre dernier. Une ascension fulgurante pour la joueuse.

«J’ai commencé à 11 ans à Futuna. Je suis allée ensuite trois ans en Nouvelle-Zélande pour le lycée, où j’ai commencé à pratiquer le rugby à 15. Il n’y a pas forcément plus de moyens qu’en France là-bas mais la pratique féminine est plus commune. Quand tu dis que tu fais du rugby, les gens te font un peu moins la grimace. »

Son objectif sportif ? «Renouveler l’expérience et surtout de m’intégrer durablement avec le XV de France.» Manaé ne mettra pas de côté pour autant la partie scolaire.

«La médecine restera toujours prioritaire, on ne peut pas vivre du rugby. Mais j’arrive à bien mener les deux, je n’ai même pas trop besoin d’aménagements puisque le rugby se pratique en fin de journée. C’est surtout de la fatigue et du temps à trouver pour mes révisions. Aujourd’hui j’ai du temps donc je profite à fond pour aller le plus loin possible.»

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Les produits phyto perdent le match

Sabre au clair contre le cancer