Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Une femme aux platines

DJ Rescue

Une femme aux platines

Mercredi 27 janvier 2016 Isabelle Stragliati, Dj, sous le nom de " Rescue " . Contact : www.djrescue.fr Lieu : Studios de Radio Campus, EVA, SMH. © Alain FISCHER 2016, Ville de Grenoble.

L’avez-vous déjà entendue ? Il faut commencer par là. Chaque troisième mardi du mois, la disc-jockey Rescue, seule ou avec ses amis DJ, prend possession des platines à la Bobine pour des sets mêlant « techno déviante, house moite, électro sexy et post-disco curieuse ». Tout un programme… Les magazines et sites spécialisés décrivent Rescue comme une « DJ électrique aux sets incendiaires ». « Quand je mixe, j’ai envie de transmettre de la musique qui me touche, que je trouve inspirante » explique-t-elle. Cela fait plus de quinze ans qu’Isabelle Stragliati — son vrai nom — s’adonne au mix et rencontre un franc succès. Pas étonnant non plus que le célèbre magazine Têtu lui consacre un article.

En 2003, elle fonde le collectif grenoblois Chica-Chic, organisateur des soirées lesbiennes « Blonde on Blonde ». DJ aguerrie, il est fini le temps où elle prenait quelques gouttes apaisantes de Rescue — des fleurs de Bach — pour vaincre son trac… « En anglais, Rescue signifie sauver, secourir : j’aime cette idée » glisse-t-elle. Devenue une figure incontournable de la scène indie grenobloise, cette jeune quadra profite désormais de sa notoriété pour soutenir le DJing féminin en lançant le Grenoble Mixing Girls Club. En dehors de l’animation de soirées électriques, la talentueuse Isabelle cultive d’autres centres d’intérêt : la radio, la prise de sons, la création de musique et l’art de la méditation.
À écouter sur : http://noearnosound.net/

Et pour ses mix, c’est là : https://www.mixcloud.com/isarescue/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Mécanique de l’éducation

Cuisine au sommet

Un arrière plein d’allant