Tous nos dossiers

Accueil >Dossiers >Tous nos dossiers>L’écologie, moteur d’une nouvelle économie

Economie

L’écologie, moteur d’une nouvelle économie

De l’industrie au petit commerce en passant par l’artisanat, des acteurs innovants investissent leur créativité dans une économie plus vertueuse. Des entreprises historiques développent aussi de nouveaux marchés grâce à la transition écologique.

Artisanat

Les Cycles Cattin, fabricants du «vélo de votre vie»

À part dans le milieu du cyclisme, les Cycles Cattin figurent parmi les derniers fabricants artisanaux de vélos sur mesure à Grenoble.

©Jean-Sébastien Faure

Dans son atelier à la Capuche, Fabien Bonnet est un faiseur de miracles. Son amour des vélos, son goût pour y mettre les mains ne date pas d’hier…

Dès 2010, ce cycliste au long cours s’est initié en autodidacte aux techniques de fabrication de vélos, avant de quitter en 2015 son poste de physicien pour reprendre le flambeau de l’entreprise Daniel Cattin. Une institution dans ce domaine.

Des vélos sur mesure

Du vélo de route taillé pour la montagne au VTT en passant par le vélo de voyage… Fabien fabrique, avec son collègue Damiano Matticola, des engins parfaitement adaptés à la pratique du cycliste. Accordez-leur un mois, ils vous dessinent et vous fabriquent LE vélo idéal, tout en acier, selon votre morphologie.

Quand la plupart des cadres de vélo viennent d’Asie, les deux passionnés fabriquent eux-mêmes les cadres et les fourches.

C’est essentiel pour nous de participer à l’évolution des modes de consommation.

Notamment à travers des vélos «durables», qui traversent le temps. «Ici, on produit le vélo de votre vie», martèlent-ils.

En dehors de l’activité à l’atelier, les Cycles Cattin proposent des week-ends découverte comme les 21 et 22 mai prochains en Chartreuse. Pour vous inscrire, n’hésitez pas à les contacter au 06 33 05 21 65.

informationRenseignements divers
23, rue des Déportés du 11 novembre 1943

Végétal

La Centrale, paradis vert au cœur de Grenoble

Amener le végétal au centre-ville, tel est le concept de la jardinerie La Centrale, un nouvel eldorado pour les amoureux des plantes.

©Alain Fischer

Visible de loin par son entrée fleurie, au 6, place Docteur Léon-Martin, La Centrale attire l’œil. Mais la vraie magie se trouve à l’intérieur : une multitude de plantes, arbustes, cactus, fleurs et fougères de toutes tailles viennent composer cette jungle urbaine.

Les basiques de la jardinerie

Pour les maîtres des lieux, Eloïse Kirkor et Clément Corrao, l’enjeu était de créer un endroit où l’on puisse trouver un large éventail de plantes sans avoir à sortir du centre-ville. Le tout en encourageant les citadin-es à jardiner.

Plus qu’un bel étalage de plantes, on retrouve à La Centrale de l’outillage, des accessoires, des arrosoirs, du terreau, des graines reproductibles, des fleurs séchées et même des livres autour du sujet. Sans oublier les très jolis pots signés par des artisans grenoblois.

Relais d’initiatives locales

Le soutien aux productions locales est l’un des engagements forts de La Centrale. Les deux passionné-es souhaitent également favoriser le relais des bonnes initiatives, orienter leurs clients vers des professionnels qui ouvrent la possibilité à d’autres choix de consommation.

Ainsi, chaque semaine, un créateur local prend possession des lieux pour proposer des ateliers. Le dernier, organisé le 19 avril, consistait à apprendre à réaliser un macramé avec la créatrice grenobloise Anaïs J Créations.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

La nature s’épanouit aussi en ville !

Et le temps suspendit son vol

Se rafraîchir l’été