Découvertes

Accueil >Découvertes>Musées : invitations au voyage

au frais

Musées : invitations au voyage

Qu’ils nous entraînent vers des territoires inconnus, nous propulsent dans d’autres époques ou nous immergent dans le virtuel et l’imaginaire, cet été les musées grenoblois vont nous faire voyager. Et il y en aura pour tous les goûts ! Suivez le guide…

Musée de Grenoble

Le musée à l’heure espagnole

Pendant tout le mois de juillet, on retrouve tout d’abord l’exposition dédiée à la plasticienne Cristina Iglesias. Le travail de cette artiste s’appuie sur des formes fortement architecturées qui associent souvent le végétal et le minéral.

Expo Iglesias Public-10Invitations à des expériences sensorielles inattendues, ces créations interpellent par leur étrangeté et ces œuvres grand format, conçues comme des espaces où l’on pénètre, offrent un voyage au cœur d’un univers qui oscille entre ombre et lumière, réel et faux semblant, et dont émane une poésie fascinante.

El GrecoAutre événement : le prêt, par le musée du Prado (à Madrid, en Espagne), de la célèbre toile La Pentecôte signée El Greco. Cette œuvre monumentale fait partie d’un retable réalisé par l’artiste en 1600. Une composition remarquable par son audace puisque le grand maître espagnole de la peinture religieuse n’hésite pas à bouleverser les conventions de l’époque, tant par l’utilisation d’une palette très contrastée que par la distorsion des formes et des espaces.

informationRenseignements divers
Au musée de Grenoble jusqu’au 31 juillet.
5, place Lavalette
Tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 18h.
Tarif : 5-8€. Gratuit pour les moins de 26 ans.
courrielhttp://www.museedegrenoble.fr/
téléphone 04 76 63 44 44

Cnac - Le Magasin

L’art en mode interactif

Pour sa programmation d’été, le Magasin réunit seize artistes venus du monde entier pour « Briser la glace », une exposition conçue pour rapprocher le grand public de l’art contemporain.

JAcobDahlgrenOn lui proposera donc d’habiter l’espace et de l’expérimenter de manière active à travers un dispositif scénographique présentant des aspects de la vie quotidienne, en dialogue avec les œuvres d’art.

Et c’est le détournement, conçu sur un mode humoristique et ludique, qui sera au centre du propos. Installations vidéo envoûtantes, assemblage cinétique interactif, pop culture et réappropriation des mass media, sans oublier une création in situ constituée d’éléments végétaux qui sera en perpétuelle évolution…

Les œuvres inviteront le spectateur à s’approprier le centre d’art, tant par le biais de l’expérience sensible que par les moments d’échange et de partage. En effet, la plateforme d’accueil du public sera décomposée en modules déployés dans tout le centre d’art. Ces espaces permettront de dialoguer, partager, jouer, travailler, se reposer, se documenter, jardiner…

informationRenseignements divers
Au Centre national d’art contemporain du 29 mai au 4 septembre.
8, Esplanade Andry Farcy
Du mercredi au dimanche de 14h à 19h. Tarif : 2,5 - 4 €. Gratuit pour les moins de 10 ans.
téléphone 04 76 21 95 84

Musée dauphinois

Cap sur le Grand Nord !

Avec « Nunavik, en terre inuit », le Musée dauphinois raconte l’épopée du peuple inuit, emportant le visiteur vers un ailleurs lointain, à la rencontre de ceux qui se nomment tout simplement « les humains ».

IND-BEL-28(1)Vivant sur de vastes territoires au nord du 55e parallèle, ces communautés, qui parviennent à survivre sur des terres si hostiles à nos yeux, ont maintenu une culture ancestrale tant dans leur mode de vie que dans leurs expressions artistiques.

Grâce à des photographies et des films illustrant la vie quotidienne d’hier et celle d’aujourd’hui, l’expo met en lumière l’extraordinaire ingéniosité des Inuits pour s’adapter au climat, résister aux menaces du monde occidental et prendre en main leur destinée. Rassemblant une exceptionnelle collection de pièces archéologiques, ainsi que plus de 150 objets traditionnels (vêtements précieux, outils, sculptures…), ce parcours constitue un voyage fascinant… et rafraîchissant !

Le musée présente tout l’été deux autres expositions temporaires : « Tsiganes, la vie de bohème ? » et « Grenoble 1925. La grande Mutation ».

informationRenseignements divers
Au Musée dauphinois, 30 rue Maurice Gignoux
Tous les jours sauf le mardi de 10h à 19h. Gratuit.
courrielhttp://www.musee-dauphinois.fr/
téléphone 04 57 58 89 01

Muséum de Grenoble - La Casemate

Sacrés monstres !

Ne croyez pas ceux qui prétendent que les monstres n’existent pas ! La preuve : ils s’exposent au Muséum de Grenoble et à la Casemate. « Monstru’Eux , vous trouvez ça normal ? » est un parcours en deux temps pour explorer les plus étranges créatures sous toutes leurs facettes.

Monstru'euxAu Muséum, un cabinet de curiosités met en scène licorne, loup garou et autres créatures improbables. Et bien malin celui qui saura démêler le vrai du faux… Puis le visiteur se voit initier à la « tératologie », la science des monstres, grâce à des spécimens souvent spectaculaires exhumés des collections historiques du Muséum et prétextes à mieux comprendre les mécanismes du vivant.

monstrueux_affiche_A3À la Casemate, on a rendez-vous avec des créatures artificielles à la pointe de la technologie : robots et intelligences artificielles sont convoqués pour une réflexion passionnante sur le rapport entre l’homme et ces monstres d’un nouveau genre.

informationRenseignements divers
Au Muséum de Grenoble
1, rue Dolomieu (04 76 44 05 35)
A la Casemate
1, place Saint-Laurent (04 76 44 88 80)
jusqu’au 8 janvier.
Du mardi au vendredi de 9h15 à 12h et de 13h30 à 18h. Week-ends et jours fériés : 14h-18h.
Tarif : 5-7 € (ticket valable pour les deux sites durant toute la durée de l’expo).
courrielhttp://lacasemate.fr/

Centre d’art Bastille

Paysages imaginaires

Niché dans les casemates voûtées en pierre de taille du fort de la Bastille, le CAB (Centre d’art Bastille) bénéficie d’une architecture atypique qui renouvelle le regard que l’on porte sur la création contemporaine.

JC Ruggirello Courtesy Galerie Papillon

Il vient de fêter ses dix ans et organise pour l’occasion une exposition collective intitulée « Sous le soleil exactement. Coucher de soleil et lever de rideau », un ensemble d’œuvres réunies autour de la notion de théâtralité dans le paysage.

Vidéo, photos, installations, dessins… Entre nature factice et réalité reconstruite, une quinzaine d’artistes venus de tous horizons s’appliquent à faire du paysage un espace d’expérimentation plastique, mais aussi de questionnement social ou politique.

informationRenseignements divers
Au Centre d’art Bastille, site sommital de la Bastille - Fort de la Bastille, du 2 juillet au 25 septembre. Tous les jours sauf le lundi de 11h à 18h. Tarif : don de 1€ minimum par adulte - Gratuit pour les moins de 18 ans.
courrielhttp://www.cab-grenoble.net/
téléphone 04 76 54 40 67

Musée de l’ancien Évêché

Grenoble à la Belle Époque

Ceux qui n’avaient pas encore découvert « Le spectacle des rues et des chemins » au musée de l’Ancien Évêché ont droit à une séance de rattrapage puisque l’expo est prolongée tout l’été dans une version enrichie.

Document4

Un formidable témoignage de la vie grenobloise à la Belle Époque à travers une centaine de clichés de Joseph Apprin, photographe amateur passionné qui immortalise devant son objectif l’activité grouillante des rues de Grenoble, mais aussi le charme d’une campagne encore non urbanisée.

Grâce à une vingtaine de négatifs retrouvés récemment, l’expo dévoile de nouvelles photographies inédites, dont des autoportraits particulièrement facétieux de l’artiste, ainsi que des albums photos prêtés par sa famille.

informationRenseignements divers
Au musée de l’ancien Évêché 2, rue Très-Cloîtres, jusqu’au 28 août.
Les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 18h ; les mercredis de 13h à 18h ; les samedis et dimanches de 11h à 18h. Gratuit.
courrielhttp://www.ancien-eveche-isere.fr/indexPreHome.php
téléphone 04 76 03 15 25

Musée Stendhal

Dans l’intimité de Stendhal

Appartement Gagnon MusÇe Stendhal(c)Ville de Grenoble

Espace dédié à la vie et l’œuvre du grand écrivain, le musée Stendhal présente cet été au grand public un don exceptionnel effectué par Pierre Bergé : un exemplaire de Maximes et pensées. Caractères et Anecdotes de Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort, que Stendhal considérait comme l’un de ses livres préférés. Une pièce rare et émouvante puisqu’elle est annotée de la main de l’écrivain grenoblois qui s’en est inspiré pour élaborer son célèbre essai consacré au comportement amoureux, De l’Amour.

informationRenseignements divers
À la Bibliothèque du Musée Stendhal - Appartement Gagnon.
20 Grande Rue
Tous les samedis jusqu’au 13 août de 10h à 18h. Tarif : 3-5 €.
courrielhttp://www.bm-grenoble.fr/1083-musee-stendhal.htm
téléphone 04 76 86 52 08

Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère

Mémoire photographique

AFF 40 X 60 EXPO ABSENCE« Ausencias/Absences », du photographe Gustavo Germano, rend hommage aux personnes qui ont disparu sous les dictatures militaires en Argentine et au Brésil, des années 60 aux années 80. L’exposition met en parallèle des photos tirées de leurs albums de famille et une série de clichés réalisés dans les années 2000 qui s’en inspirent. Pour cela, le photographe a saisi les sujets photographiés dans les mêmes lieux et avec les mêmes postures. Mais, dans les places vides, il manque ceux qui ne sont plus là. Un rapprochement entre les deux époques pour souligner l’absence douloureuse de ces victimes de la répression, qu’elles soient hommes, femmes et enfants.

informationRenseignements divers
Au Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, 14, rue Hébert, jusqu’au 17 octobre.
Ouvert tous les jours sauf le mardi matin. Les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 9h à 18h ; les mardis de 13h30 à 18h ; les samedis et dimanches de 10h à 18h. Gratuit.
courrielhttp://www.resistance-en-isere.fr/indexPreHome.php
téléphone 04 76 42 38 53

Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent

2000 ans d’histoire

Au cœur d’un des plus anciens quartiers de la ville, l’église Saint-Laurent, devenue musée archéologique, est implantée sur un lieu patrimonial majeur abritant notamment des mausolées du IVe siècle.

Crypte Saint Laurent

Le circuit de la visite présente les vestiges et objets mis à jour au cours des fouilles, ainsi qu’une magnifique peinture murale datée de la fin du XIIIe siècle. Grâce à une scénographie qui utilise toutes les ressources des nouvelles technologies : projections, simulations 3D, bornes interactives… le musée nous fait traverser le temps pour mieux comprendre l’histoire de Grenoble et de ses habitants, ainsi que celle des croyances funéraires.

informationRenseignements divers
Au Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent.
2 Place Saint-Laurent
Ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 18h. Gratuit.
courrielhttp://www.musee-archeologique-grenoble.fr/
téléphone 04 76 44 78 68

Musée des Troupes de montagne

Dans l’univers des troupes de montagne

465294_Troupes montagne

Dans un cadre privilégié, au cœur de la forteresse de la Bastille, cet espace de 600 m2 plonge le visiteur dans l’univers des soldats de montagne à travers à un circuit présentant l’histoire des troupes, de ses origines à nos jours. La scénographie, à la fois spectaculaire et réaliste, nous immerge dans cette aventure aux allures d’épopée grâce à la reconstitution, à échelle réelle, de scènes historiques. Le musée porte aussi un regard sur les enjeux internationaux de notre pays, abordant des thèmes comme l’intégration aux territoires et à la population ou le métier de soldat de montagne aujourd’hui.

informationRenseignements divers
Au musée des Troupes de montagne.
Site sommital du fort de la Bastille.
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h. Tarifs : 1,5-3 €.
courrielhttp://www.bastille-grenoble.fr/musee_troupes.htm
téléphone 04 76 00 92 25

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi