Découvertes

Accueil >Découvertes>Les élèves de l’école Bizanet

Histoire

Les élèves de l’école Bizanet

Pour prolonger le travail de mémoire entrepris par l’École de la paix, les élèves de l’école Bizanet se sont plongés dans l’histoire de leur quartier et ont participé à l’élaboration d’une application pour mobiles. L’objectif ? Proposer une visite virtuelle et interactive de ce très ancien faubourg de Grenoble. Rétrospective de leur travail.

En 2010, l’association l’École de la paix a entrepris un travail de mémoire avec les habitants du quartier. Pour capitaliser le projet, l’idée de construire une application mobile, qui intégrerait toutes les connaissances et témoignages engrangés, s’est imposée. L’application mobile « Très-Cloîtres Numérique » devra ainsi permettre de visiter le quartier « en réalité augmentée » et de manière interactive.

Quoi de plus naturel alors de se tourner vers les digital natives, autrement dit les écoliers du secteur, pour les mettre à contribution ? Deux classes de l’école Bizanet, des CE1 et CM2, ont repéré les sites importants, dans Très-Cloîtres et le centre ancien. Ils ont joué au jeu des différences (avec les photos anciennes), ont mené l’enquête, se sont documentés : comment c’était avant, qui habitait là, et aujourd’hui… etc. Ils ont produit des commentaires audio, fait des photos et des vidéos qui enrichiront la future application.

Accompagnés de Mathieu Razafimahazo, ingénieur à l’Inria, les élèves ont touché du doigt « l’envers du numérique » avec la création de panoramiques, un travail sur les images, la trame narrative, la construction de l’application, son architecture et son écriture… Ce travail a démarré en 2013 avec les enfants. Il se poursuit sur 2014/2015.

Pour visualiser la bande-annonce de l’application, c’est ici : http://vimeo.com/59992585

 

L’équipe enseignante  :

Hervé Ranville, directeur de l'école Bizanet.

Hervé Ranville, directeur de l’école Bizanet.

Christophe Fernandez, instituteur en CE1. ©Ecole de la paix

Christophe Fernandez, instituteur en CE1. ©Ecole de la paix

Marianne Dagneaux, institutrice en CM2. ©Ecole de la paix

Marianne Dagneaux, institutrice en CM2. ©Ecole de la paix

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Les Tamalous gardent la flamme

Florence Gombert-Meurice, passion pharaonique

Cathy Nicolas, férue d’urban training