Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Radars pédagogiques, en route pour le 30 km/h

ra-len-tir

Radars pédagogiques, en route pour le 30 km/h

La « Métropole apaisée » est vraiment en marche : 21 nouvelles communes de l’agglomération ont adopté le 30 km/h généralisé -sauf sur quelques axes maintenus à 50 km/h-, le 1er juillet. Depuis janvier, la Métropole a réalisé la pose des panneaux de signalisation et le marquage au sol sur les 14 premières communes engagées, avant de lancer la pose de radars pédagogiques au printemps.

 

814477_-radar-pedagogique

Radar pédagogique à l’angle de la rue Nicolas Chorrier et de la rue Mozart, Grenoble.

« Non contraignants ni répressifs, ces radars pédagogiques accompagnent les automobilistes dans ce changement des règles de circulation en les invitant à modérer leur vitesse » rappelle Jacques Wiart, adjoint délégué aux déplacements et à la logistique urbaine.
« A terme, une centaine de radars seront installés sur l’ensemble des 35 communes de l’agglomération qui ont opté pour le 30 km/h. Il y en aura 30 à Grenoble, 16 sont déjà en place » précise Yann Mongaburu vice président délégué aux déplacements à la Métropole.

« Leur implantation, étudiée par les services techniques de la Métropole et les élus de secteurs de la Ville de Grenoble, en lien avec les habitants et les unions de quartier, prend en compte les flux connus, privilégie les principales entrées de la ville pour rappeler la limitation de vitesse et la proximité d’établissements ou d’équipements publics » détaille Jacques Wiart.

Par exemple, ces radars existent avenue Rhin et Danube près de l’école Anatole France, rue Hoche, côté Maréchal Lyautey en raison de la vitesse excessive des automobiles, carrefour des avenues Jean Perrot et Paul Cocat en lien avec les pôles service et commercial, route de Lyon et à la fin de l’autoroute en entrée de ville

« Ces radars enregistrent des données de flux et de vitesses utiles à l’évaluation du dispositif et à la mise en place de campagnes de sensibilisation à la modération de vitesse » précise l’élu.

Dans les mois à venir, l’instruction par la Métropole des idées émises par les habitants, l’expérimentation de nouveaux marquages sur les doubles sens cyclables instruits au budget participatif de la Ville, la création de zones de rencontres, la réflexion sur la gestion des carrefours à feux tricolores renforceront la nouvelle logique de déplacements doux de la Métropole apaisée.

Les commentaires (1)

Commentaire de Vial serge le 13 octobre 2016 à 9 h 02 min

Le 30 km/h , c’est bien pour la sécurité et la pollution,mais pourquoi avoir modifié certains feux de circulation qui passent systématiquement au rouge avant que nous arrivions sur le carrefour? Bonjour la pollution pendant l’arrêt du véhicule et lors du démarrage au feu vert surtout que bien souvent il n’y a aucun véhicule qui franchi le carrefour dans l’autre sens! ( feu rue Ampére ) . IL faut m’expliquer l’astuce ?

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Entrez, empruntez, c’est gratuit !

L’Esplanade à bonne cadence

Grenoble sort le grand jeu