Dossiers

Accueil >Dossiers>Air- climat-santé : Grenoble s’engage

cop 21

Air- climat-santé : Grenoble s’engage

Les collectivités locales ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique. Touche par touche, c’est ainsi que Grenoble s’engage dans une cohérence d’ensemble de ses politiques publiques.

792081_COP 21

Des élus qui agissent pour le climat avec, de gauche à droite, : Anne-Sophie Olmos, Pierre Mériaux, Lucille Lheureux, Jacques Wiart, Eric Piolle, Maud Tavel, Salima Djidel et Vincent Fristot.

La Conférence de Paris sur le climat (COP 21) s’est terminée par un accord des 195 États membres sur le climat. Un accord qui confirme la nécessité de limiter la hausse de la température globale bien en deçà des 2°C d’ici 2100…
Sur ces questions environnementales, Grenoble a une petite longueur d’avance puisque, depuis des années, les politiques publiques ont travaillé au retour du tramway, au développement du vélo ou à la réalisation d’écoquartiers.

Pour franchir un nouveau cap, c’est-à-dire diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre, par deux la consommation d’énergie par habitant et diminuer les pollutions automobiles d’ici 2050, Grenoble et la Métropole doivent pousser les curseurs dans tous les domaines.
Alimentation, énergie, urbanisme, commande publique, déplacements, végétalisation, qualité de l’air, santé, rénovation thermique, apaisement de la circulation, travail en partenariat… Les nouvelles politiques publiques ont l’ambition de faire émerger une ville vivable et soutenable.

« Cette énumération donne un tour d’horizon des enjeux de la transition, et des actions possibles de la ville » souligne Éric Piolle, maire de Grenoble. « Nous avons pour objectif d’accélérer cette transition, en gardant en tête que c’est un marathon, et non un sprint que nous courons. C’est avec de petites victoires qu’on se redonne du goût pour l’action publique et collective. »

Tour d’horizon des petites victoires

 788801_Vincent Fristot« Avec le Plan air énergie climat, voté en novembre dernier, nous recherchons de l’efficacité énergétique dans toutes nos opérations d’urbanisme. »

Vincent Fristot, adjoint à l’urbanisme, habitat, logement et transition énergétique.

 

« Le retour de la nature en ville est un enjeu pour la ville, qui permet un équilibre entre artificiel et naturel. »

Lucille Lheureux, adjointe aux espaces publics et nature en ville.

 

Rassemblement AJAV« Aujourd’hui, nous avons atteint les 50 % de bio dans les cantines, dont 30 % de local. Et on ne va pas s’arrêter là, on va continuer à instaurer des repas végétariens… »

Salima Djidel, conseillère municipale, alimentation locale et biologique.

 

767606_Pierre Meriaux

« La montagne est une des sentinelles avancées du dérèglement climatique et en est une des victimes. Les montagnards le savent et ont travaillé ensemble à élaborer un livre vert de la montagne qui récapitule les mesures urgentes à prendre dans le cadre de la COP21. »

Pierre Mériaux, adjoint au tourisme et à la montagne.

Lundi 23 fevrier 2015 Conseil Municipal, Maud Tavel Photo : © Thierry CHENU  thierry.chenu@grenoblecommunication.fr +336 84 52 10 99 - www.grenoble.fr Droits réservés : Ville de Grenoble © 2015

« Nous démarrons la construction de nos nouveaux bâtiments municipaux avec trois objectifs : réduire les dépenses énergétiques, limiter les émissions à effet de serre et restreindre les émissions de polluants de l’air. »

Maud Tavel, adjointe, administration générale.

Conseil municipal« Début 2016, nous allons mettre en œuvre une stratégie de commande publique durable et solidaire qui aura pour but la promotion de l’emploi et de l’insertion, la protection de l’environnement et de la santé, et l’accès des petites entreprises à la commande publique. »

Anne Sophie Olmos, conseillère municipale, contrôle de gestion.

715014_Conseil Municipal« Le Plan lumière adopté en mai 2015 va nous permettre de rénover 84 % du parc de la ville et de réduire de moitié la facture énergétique. L’objectif est bien sûr environnemental, mais aussi en termes d’emplois, avec des travaux et de l’investissement à la clé. »

Alan Confesson, conseiller municipal, président de la régie Lumière.

772354_Challenge Mobilite« Nous souhaitons développer et fortifier l’activité économique en ville et renouer la proximité entre lieux d’habitation, de travail, de loisir, d’éducation pour diminuer les déplacements obligés et diminuer de fait notre empreinte effet de serre. »

Jacques Wiart, adjoint, déplacements et logistique urbaine.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi