Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Amateurisme

Gre.mag n°36 - Groupe « Nouveau Regard »

Amateurisme

2021 s’achève et témoigne de l’incroyable amateurisme de l’équipe municipale menée par un maire aux abonnés absents plusieurs mois pour la campagne à la primaire écologiste à la présidentielle. Elle a été marquée de déclarations surprenantes mais révélatrices des positions idéologiques de la majorité. Pour cette première tribune de l’année, nous proposons un quiz issu de ces quelques « perles ».

Combien la ville de Grenoble a-t-elle dépensé en pergola et mobilier pour améliorer le confort des Gilets jaunes grenoblois ?
11 000 euros ! Oui, à Grenoble, l’argent public des Grenoblois sert à assurer le confort d’un mouvement politique, antivaccin, antidémocrate, souvent insultant voire violent alors que les commerçants et restaurateurs doivent eux payer des droits d’occupation du domaine public !

Quelle solution la ville de Grenoble a trouvée pour se débarrasser des rats qui prolifèrent ? Planter de la menthe poivrée ! Selon les élus « Les rats ne supportent pas l’odeur du menthol, donc s’il y a des bosquets de menthe là où ils se nourrissent en ville, ils iront dans la nature », car évidemment il ne faut pas éradiquer les rats.

Les petits Grenoblois pourront-ils toujours apprendre à nager à l’école d’ici 10 ans ? Rien n’est moins sûr selon les propos des élus : « les piscines sont des aberrations économiques, écologiques et sanitaires amenées à disparaître d’ici 10 ans. »

Pour 2022 le projet majeur de la majorité semble être Grenoble Capitale verte. Pourtant notre ville a tant de défis à relever en matière d’action climatique, de solidarités, de qualité de vie, d’attractivité… Or, les millions fléchés dans le budget 2022 sur cet évènement semblent se résumer à une opération de communication, sans profit pour Grenoble.
Nous vous adressons nos meilleurs vœux pour 2022. Nous serons là pour défendre vos intérêts et l’avenir de notre ville. Prenez soin de vous et de vos proches, vaccinez-vous afin que la crise sanitaire se termine.

Que 2022 marque un nouvel élan vers le futur, bonne année !

Émilie CHALAS et Delphine Bense

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Profitons de 2022 pour libérer les atouts de Grenoble

Pour une action publique plus protectrice des habitants des bidonvilles grenoblois !

Une année 2022 sous le signe de Capitale verte européenne