Reportages

Accueil >Dossiers >Reportages>Cinquante ans de partitions

conservatoire

Cinquante ans de partitions

Le bâtiment du Conservatoire souffle ses cinquante bougies. Il a vu défiler des générations de musiciens, danseurs et comédiens, qu’ils soient artistes en herbe ou désireux de se professionnaliser. Proposant jusqu’en juin des rendez-vous sous le signe de la découverte, cet anniversaire sera le reflet des missions menées au quotidien : une volonté d’ouverture sans cesse réaffirmée, mais aussi un ancrage local fort qui s’appuie sur une réelle complicité avec ses partenaires.

©Claire Deroin

Spécialisé en musique, danse et théâtre, le Conservatoire est un équipement municipal qui dispense plus de quarante formations allant de l’initiation au cycle préprofessionnel.

Il accueille plus de 1 800 élèves et s’appuie depuis 2017 sur plusieurs leviers pour favoriser la pratique des publics éloignés : renforcement de la tarification solidaire, création pour les élèves à revenus modestes d’une bourse d’études qui s’ouvre cette année à davantage de bénéficiaires.

Sans oublier le dispositif « passerelle » qui, via les Maisons des Habitants et les MJC, incite les jeunes à venir découvrir l’établissement en assistant à un cours, une répétition, un concert…

Il possède aussi deux départements très rares : Musique et handicap (35 élèves) et Les Musiciens intervenants en milieu scolaire (MIMS), qui s’adressent à la totalité des 8 180 écoliers grenoblois.

Un lieu ouvert à tous

Fidèle à ses missions de médiation et de diffusion, le Conservatoire organise chaque année 80 concerts gratuits, dont certains hors les murs. Ils ont réuni 15 000 spectateurs l’an dernier. La programmation est variée dans les esthétiques comme les formations, avec la Saison des enseignants, des concerts dédiés aux scolaires, des spectacles d’élèves…

Fort du gros succès de l’an dernier (plus de 1 200 visiteurs !), il proposera une deuxième journée portes ouvertes le 26 juin avec des prestations non-stop, des cours publics, des initiations…

©Claire Deroin

Nathalie Markarian, directrice des lieux, note :

C’est le rendez-vous idéal pour lever les barrières, faire découvrir le Conservatoire aux Grenoblois et leur donner envie de venir tout au long de l’année.

Sous le signe de la coopération

Une autre ambition affichée par l’établissement : « l’ouverture sur l’extérieur, qui se concrétise par de nombreux partenariats. »

Pour la danse, grâce à des liens avec le CCN2, la MC2 ou le Pacifique, les élèves travaillent avec des chorégraphes comme Rachid Ouramdane, Jean-Claude Gallotta, Vania Vanneau…

Les élèves musiciens se produisent à la bibliothèque Kateb Yacine, à la Maison de l’International, au Théâtre municipal, au musée de Grenoble, au théâtre Prémol

Le festival Détours de Babel est l’occasion de rencontres avec les artistes et des échanges ont régulièrement lieu avec des villes jumelées comme Kaunas en Lituanie ou Phoenix aux Etats-Unis.

Quant aux jeunes comédiens, une mise à disposition des théâtres 145 et de Poche leur permet chaque année de préparer leur projet personnel de fin d’études, en lien avec les équipes techniques et dans des conditions réelles de création :

C’est dans cet esprit de coopération et de partage que nous fêtons nos cinquante ans, avec un spectacle à découvrir chaque mois au sein du Conservatoire ou hors les murs.

informationRenseignements divers
courrielwww.conservatoire-grenoble.fr
téléphone 04 76 46 48 44

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi