Nos interviews

Accueil >Découvertes >Nos interviews>Ensemble, nous devons à nouveau faire preuve d’audace

3 questions à Eric Piolle

Ensemble, nous devons à nouveau faire preuve d’audace

Carte voeux 2015 pour fabrication.inddQu’avez-vous envie de dire aux Grenoblois en ce début 2016 ?

L’année 2015 aura été celle des bouleversements. Plus que jamais, nous avons pris conscience que notre planète et notre démocratie sont menacées, qu’elles sont des biens fragiles et précieux à préserver. C’est l’affaire de tous.

En 2016, je souhaite donc à chaque Grenobloise et chaque Grenoblois des réussites personnelles et des projets partagés pour construire un monde meilleur !

 

Depuis le 1er janvier, on roule à 30 km/h dans Grenoble : que signifie ce changement ?

Nous vivons une troisième révolution urbaine moderne. Après la piétonisation du centre-ville dans les années 1970, après le retour du tram dans les années 1980, il est temps que Grenoble achève
sa mutation : centre-ville élargi en direction de la Caserne de Bonne, nouveau plan de circulation, végétalisation, etc.
C’est bien plus qu’un projet de ville. C’est un projet de cœur de métropole. Notre ville doit être à la hauteur des besoins des 680 000 habitants du bassin de vie grenoblois.

La qualité des espaces publics, la fluidité de la circulation, la vitalité de notre commerce, la diversité des cultures, la mixité de nos quartiers, l’effervescence de notre démocratie locale… autant d’atouts qui améliorent la qualité de vie des Grenoblois et qui contribuent au développement de notre métropole.

C’est donc un nouveau cycle : comment fait-on ?

À Grenoble, nous devons prendre soin et valoriser nos biens communs, nos services publics, malgré la pénurie financière. Notre défi, c’est de transformer l’action publique pour transformer notre ville. Pour cela, la priorité de la Ville sera de travailler à partir des besoins, des usages, pour une intervention publique qui vous accompagne dans la réalisation de vos projets, pour une ville plus aérée, effervescente et civique. Le budget 2016 de Grenoble que nous avons voté rend tout cela possible.

La Métropole a un an. Ici aussi, la priorité de la Ville est de contribuer à bâtir une métropole de proximité, qui simplifie la vie au quotidien.
Ensemble, nous devons à nouveau faire preuve d’audace. Par le passé, cette audace a tant de fois permis à notre ville d’aller de l’avant, de paver un chemin nouveau.

En ce début 2016, je nous invite, toutes et tous, à faire vivre de la plus belle façon cette énergie !

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi