Nos interviews

Accueil >Découvertes >Nos interviews>Finances, Métropole, et pour 2015 ?

3 Questions à Eric Piolle

Finances, Métropole, et pour 2015 ?

« Nous sommes attendus avec nos propositions et cette capacité de dialogue qui a tant fait défaut jusque là »

brochettevieux

Baisse des aides financières, transfert de compétences à la Metro : à quoi sert le maire ?

Nous étions prêts à cette mutation, avec un vrai projet pour la Metro. Tenir nos 120 engagements, c’est répondre à ces enjeux : réussir le passage en métropole et retrouver des finances équilibrées pour engager la transition sociale et écologique, avec des services publics locaux efficaces. Notre responsabilité n’en est que plus forte pour 2015 et les années à venir. Grenoble est le cœur de l’agglomération. Nous sommes attendus avec nos propositions et cette capacité de dialogue qui a tant fait défaut jusque là.

Que veut dire « réussir le passage en métropole » ?

Au quotidien, nous vivons déjà comme des métropolitains : plusieurs fois par jour, nous passons d’une commune à l’autre pour aller travailler, étudier, sortir. Les services publics doivent épouser au mieux les contours de nos façons de vivre. Il faut sortir du piège des richesses concentrées dans les centres urbains, et des périphéries considérées au mieux comme espace de détente, au pire réceptacle des déchets métropolitains. La Métropole sera une réussite en faisant émerger un projet de territoire entre l’agglomération urbaine et les pays qui l’entourent.

En 2015, quoi de neuf pour le quotidien des Grenoblois ?

Belle Électrique, Fête des Tuiles, nouvelle programmation du Palais des Sports, 2015 sera d’abord une année vivante et créative. A la Villeneuve, l’éco-rénovation des logements sociaux va s’accélérer. L’avenir de l’Esplanade va se dessiner, et à Mistral, les travaux du centre de santé vont débuter. Partout la végétalisation de l’espace public va se faire remarquer. La publicité, beaucoup moins ! Les conseils citoyens verront le jour fin du premier trimestre, suivis par les budgets participatifs. Bref, en 2015, Grenoble qui change, ça va se voir !

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi