Nos interviews

Accueil >Découvertes >Nos interviews>«Nous allons réussir car nous avançons ensemble dans la même direction !»

interview d’Éric Piolle

«Nous allons réussir car nous avançons ensemble dans la même direction !»

©Auriane Poillet

Grenoble va lancer sa 3e Biennale des Villes en transition. C’est un premier rendez-vous avant de devenir Capitale verte de l’Europe, en janvier prochain ?

Ici, nous sommes des pionniers, c’est notre héritage et c’est notre ambition. Comme tant de villes formidables dans le monde, nous relevons le défi de faire de Grenoble une terre d’égalité à la pointe du défi du climat. Pour nous. Pour nos enfants. C’est le pacte qui nous unit avec les Grenobloises et les Grenoblois. Et c’est ma responsabilité de maire, pour laquelle je me suis engagé dans la vie publique il y a dix ans.

Quand on regarde l’actualité nationale, on peut être inquiets devant l’impuissance du gouvernement à agir : les reculs sur les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat sont dramatiques. La France est en train de passer à côté d’une opportunité historique… Alors ici on amplifie, on accélère, on se rencontre, on travaille ensemble. Ce sont les défis de la 3e Biennale des Villes en transition !

Dans quelques mois, Grenoble va devenir la Capitale verte de toute l’Union Européenne. Ça va changer quoi pour le territoire ?

Les labels ont du sens quand ils augmentent notre capacité d’action. Je suis fier que l’engagement de tout un bassin de vie soit reconnu par les institutions européennes : nous avançons dans le sens de l’histoire. Grenoble fait sa part ! Devenir capitale verte de l’Europe, c’est inspirer les autres grandes villes d’Europe, c’est aller chercher les solutions qui réussissent ailleurs.

C’est la grande leçon de la COP21 pour le climat : nous réussissons ensemble. Le temps où chaque activité vivait dans sa bulle sans regarder ce qui se fait ailleurs est révolu : le monde économique est en lien permanent avec la culture, la santé travaille avec l’Université, les acteurs de la solidarité sont en contact étroit avec les élu-es, le monde du sport et les habitants. C’est en travaillant ensemble que nous sommes devenus les pionniers du climat en Europe : l’école de commerce de Grenoble a travaillé avec le danseur et chorégraphe Rachid Ouramdane et les associations mobilisées sur le climat sont allées à la rencontre de celles qui apportent de l’aide aux plus vulnérables d’entre nous, dans toute la métropole.

Devenir capitale verte c’est bien, cela ne suffit pas : j’ai invité l’ensemble des partenaires de la candidature à aller plus loin et accepter de relever une douzaine de défis pour amplifier les transitions partout dans le bassin de vie, pour la reconquête de la qualité de l’air, pour réduire les nuisances, pour la végétalisation, pour le soutien aux technologies vertes et citoyennes, pour inventer les mobilités de demain. Nous allons réussir car nous avançons ensemble dans la même direction !

La Biennale, le nouveau carrefour des transitions. Pouvez-vous nous dévoiler quelques personnalités qui viendront à Grenoble entre le 1er et le 4 avril ?

Barcelone, New York, Helsinki, Nantes, Montréal, Marseille, Sfax, Ouagadougou, Suzhou, Paris, Buenos Aires, Ljubljana, Namur, Poitiers, Raqqa, Essen, Lahti, Strasbourg, Groningen seront avec nous pour cette occasion ! Et nous aurons plaisir à réfléchir ensemble avec le génial Bruno Latour, parrain de la Biennale, l’inspirant Matthieu Ricard.

Nous pourrons échanger avec Ada Colau, mairesse de Barcelone ou avec Léonore Moncond’huy, mairesse de Poitiers. Le brillant Waly Dia sera avec nous et participera à l’opération Émergences qui donne voix à la jeunesse ! Enfin, Nathan Méténier, jeune Grenoblois en charge de monter une Convention Citoyenne pour le Climat à l’échelle de l’ONU nous fera l’honneur de sa présence ! Vivement avril !

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.grenoble.fr/628

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi