Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>La Maison de l’International, c’est tout un monde !

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): Grenoble, terre d'accueil

A découvrir

La Maison de l’International, c’est tout un monde !

Nichée dans l’Hôtel de Lesdiguières face au Jardin de Ville, la Maison de l’international rapproche les Grenoblois des habitants de la planète. À la fois lieu d’accueil, de ressources et d’animations, elle s’impose pour répondre à tout projet lié à l’international.

mardi 19 avril 2016 Jardin de ville. Roseraie. Sylvain Frappat - Ville de Grenoble 2016

S’informer des conditions pour étudier ou bosser en Australie, apprendre une langue étrangère, étudier des opportunités de volontariat en Europe… La Maison de l’International accueille tous les Grenoblois qui souhaitent monter un projet à l’étranger ou simplement élargir leurs horizons géographiques et culturels.

En misant sur l’efficacité : « Nous fonctionnons comme un guichet, avec une documentation régulièrement mise à jour et des agents disponibles », présente Françoise Rousset, directrice de la structure municipale. La Maison de l’International accueille notamment les jeunes en recherche d’un job à l’étranger. Elle leur fournit des premières infos et les redirige ensuite vers d’autres structures, comme l’ADIJ(1).

Pôle de ressources richement doté, la Maison de l’International est abonnée à des revues en cinq langues, qui complètent le fonds de la bibliothèque municipale internationale. Elle dispose également de différents répertoires, sur les cours de langues dans la ville, sur l’information internationale, sur les consulats, sur les 19 villes jumelées ou en coopération avec Grenoble aussi.

Soigner l’accueil

La Maison de l’International s’anime dans les deux sens : si elle accueille les Grenoblois qui songent à partir, elle s’adresse aussi aux personnes étrangères débarquant à Grenoble pour la première fois. Notamment des chercheurs en mission dans l’un ou l’autre des grands équipements scientifiques, mais aussi des congressistes, des enseignants, voire des journalistes, de tous les continents : « Nous les accueillons dans les meilleures conditions possibles, en prenant le temps de discuter avec eux et de les informer avec précision. Nous voulons faire en sorte qu’ils gardent une bonne impression de leur arrivée à Grenoble », résume Françoise Rousset.

Installée depuis dix ans dans l’Hôtel de Lesdiguières, l’imposant édifice médiéval où se sont joués bien des événements de l’Histoire locale et française, la Maison de l’International s’affiche aussi comme un outil de promotion de la destination grenobloise.

L’Europe en direct

Dans le cadre d’une convention avec la Commission européenne, l’équipement abrite également le centre d’information Europe Direct. Il s’agit ici d’informer et de conseiller sur les actions menées par l’Europe, mais aussi d’alimenter le débat local sur les politiques communautaires. Europe Direct recueille aussi les questions et les avis des Grenoblois sur le fonctionnement de l’Union européenne et les fait remonter aux institutions concernées. Un véritable centre d’animation qui intervient également dans le milieu scolaire avec une mallette pédagogique remplie de jeux et autres quizz.

S’informer et échanger

La Maison de l’International invite aussi des structures à présenter ou rappeler leurs champs d’action. C’est le cas de Pôle Emploi International, qui s’adresse aussi bien aux candidats qu’aux employeurs, et de Résacoop, le réseau d’appui à la coopération avec les pays en développement.

Elle met aussi un espace à la disposition des consuls honoraires : tous les mercredis pour le consul d’Italie, au moins une fois par trimestre pour le consul du Portugal, et de façon plus ponctuelle, pour des consuls d’autres pays européens. Avec le consul des Etats-Unis de Lyon, enfin, la Maison de l’International a créé un American Corner. Lieu d’échange avec la communauté américaine, c’est là qu’on cause culture, projets d’animations, échanges universitaires…

« Nous essayons d’associer d’autres structures à la démarche, comme la Cinémathèque de Grenoble, qui a consacré un cycle aux réalisateurs américains en collaboration avec l’American Corner », illustre Françoise Rousset.

Des artistes de tous horizons

Lieu d’expression, la Maison de l’International s’égaye en permanence d’expositions et d’événements culturels, toujours en résonance avec le monde, en partenariat avec des associations. Chaque année, une vingtaine d’expos de plasticiens, photographes et autres peintres ouvrent autant de fenêtres sur la planète. En jouant sur les espaces : une moitié de ces expositions se déroule dans les beaux salons aux parquets signés Hache, l’autre moitié dans l’agora.

Débats et concerts, presque chaque semaine, font aussi résonner loin la rumeur du monde. Comme ces récurrents Jeudis de l’International, conférences pratiques sur la mobilité, souvent ponctuées de musique. Comme la biennale Divercities qu’elle organise aussi : la rencontre des musiques internationales se déroule cette année du 29 juin au 9 juillet, et fait travailler en résidence des artistes de huit villes du monde. Le concert de clôture fera la pré-ouverture du Cabaret Frappé (qui devient gratuit, on vous le rappelle).

(1) Association Départementale d’Information et d’Initiative Jeunesse

informationRenseignements divers
Accueil du lundi au vendredi de 14h à 18h. 1, rue Hector Berlioz.
téléphone Tél. 04 76 00 76 89

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Géants verts

Plants Essen’Ciel

C’est aussi l’été dans l’agglo !