Ils font l'actu

Accueil >Actualités >Ils font l'actu>Le Japon au bout des doigts

Faustine, alias Tapiocat

Le Japon au bout des doigts

C’est avec une voix enjouée que Faustine, alias Tapiocat, raconte sa passion pour la culture japonaise, traditionnelle et moderne, gastronomique et filmique. À l’âge de cinq ans, alors qu’elle aimait déjà dessiner, elle regarde son premier dessin animé japonais et tombe amoureuse de ce pays. Aujourd’hui âgée de 19 ans, la Grenobloise a su allier ses deux passions pour remporter un concours de dessin japonais, organisé par la Japan Expo et Creads, une plateforme de création graphique en ligne.

Elle signe sous le nom de Tapiocat, conséquence de son goût pour une boisson japonaise qui allie le thé au tapioca, et de son penchant pour les chats. « J’ai trouvé amusant de faire un jeu de mots avec ces deux éléments », explique-t-elle. Faustine suit d’ailleurs une classe préparatoire à Montargis pour devenir vétérinaire. « Après mes études, je reviendrais peut-être à Grenoble car j’aime la région, les montagnes et il manque pas mal de vétérinaires dans les campagnes… Ou alors je partirais peut-être à l’étranger, mais pas forcément en Asie ! »

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Clichés grenoblois