Dossiers

Accueil >Dossiers>Périscolaire : la concertation continue

vie à l'école

Périscolaire : la concertation continue

Comment mieux articuler les différents temps (scolaires, périscolaires…) pour que l’enfant tire le meilleur parti de sa journée ? Tel était l’objet de la réflexion menée le 10 juin dernier lors des Rencontres de l’éducation.

 

Organisées par la Ville, les Rencontres de l’éducation ont réuni directeurs d’écoles, enseignants, parents d’élèves, associations, MJC et Maisons de l’enfant avant de se terminer par un débat public. Ce moment de réflexion collective, centré sur les questions des temps de l’enfant et du périscolaire, a permis de tirer des conclusions et des pistes pour l’avenir.

L’enfant au centre des questions

Que fait-on pendant le temps périscolaire, avec quels professionnels ? Quels temps sont les plus adaptés et pour quel usage ? Quelle est la place des familles ? Avant le débat public, des ateliers ont dégagé des points d’accord et des pistes de travail.
La maternelle, par exemple, nécessiterait des rythmes différents pour mieux prendre en compte la sieste notamment. Ces contenus mériteraient à eux seuls un volet de réflexion : que fait-on en dehors de la classe ? Les professionnels de l’animation sont interpellés : comment réinventer ces métiers pour faire du périscolaire un temps de qualité, avec des contraintes de moyens, de formation et de temps ?
« Tous les temps représentent des enjeux » conclut Elisa Martin, première adjointe à l’enfance. « Ils font partie de la construction d’un enfant, y compris quand il joue, quand il rêve, quand il ne fait rien. Nous nous préoccupons du temps de la famille, de l’école, des loisirs et de l’espace public qui n’est aujourd’hui pas adapté à l’enfant. »
Une vaste réflexion qui ne trouve pas son terme à la rentrée 2015 mais qui engage les acteurs tout au long de cette année pour une concrétisation à la rentrée 2016. La concertation ne fait que démarrer.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi