Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Pierre Rabhi : éloge de la frugalité

conférence

Pierre Rabhi : éloge de la frugalité

Pierre Rabhi, paysan, écrivain et penseur, défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous. Il donne une conférence ce soir, jeudi 17 mars, sur le campus. Afin que le maximum de personnes puissent assister en direct à l’échange, plusieurs retransmissions sont organisées.

affiche Rabhi

La Maison des Sciences de l’Homme,  l’Université Grenoble Alpes-UGA et la Ville de Grenoble, invitent dans le cadre du cycle Avenue Centrale et en partenariat avec la Plateforme Grenoble Ville de Demain, Pierre Rabhi pour une conférence exceptionnelle sur le campus, sur le thème de la sobriété et de la puissance de la modération.

Les 900 places de l’amphi Weil ayant toutes été réservées dès le premier jour d’ouverture de la billetterie, une retransmission en direct sur Internet est proposée sur le site de l’université Grenoble Alpes.

Plusieurs autres retransmissions sont aussi organisées via internet pour profiter de la conférence, à Grenoble et dans l’agglomération :

  • sur le campus, à EVE, 701, avenue Centrale centrale, Saint Martin d’Hères, en lien avec une soirée Apéro paysan
  • à la MJC Pont du Sonnant, Maison de quartier Texier, 163, avenue Ambroise Croizat, St Martin-d’Hères. Repas partagé dès 18h30.
  • sur Le Plateau, 74, rue Anatole France, Grenoble. Accueil à partir de à 18 heures.
  • à la Maison de l’International, rue Hector Berlioz, Grenoble. Accueil à partir de à 18 heures.

Pierre Rabhi, à travers le témoignage de son parcours de vie, nous fait partager son amour pour la terre, pour la nature, pour l’humain et nous appelle à en prendre soin. Il propose une réflexion sur la sobriété qu’il souhaite heureuse et apporte des solutions réalistes, que chacun peut mettre en œuvre. Son dernier ouvrage revient sur ces questions et pose comme horizon nouveau La Puissance de la modération (éditions Hozhoni, 2015).

Vos commentaires

Commentaire de louis.cipri le 17 mars 2016 à 12 h 43 min

Bonjour,
est-ce que dans sa réflexion profonde d’une société respectueuse de l’être humain, il a pensé qu’une densité de 9000 personnes au km² était une bonne idéologie constructive de lien et de cohésion sociale?
Bien cordialement
LC

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Occupations de l’espace public : à qui s’adresser ?

Bien vieillir chez soi

Citiz : l’autopartage accélère