Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Pop’Up République : une boutique-test en cœur de ville

boutique éphémère

Pop’Up République : une boutique-test en cœur de ville

« Pop’Up République » a ouvert ses portes jeudi 12 mars dernier au 10, rue de la République. Pendant 4 mois, cette boutique éphémère accueille ses premiers occupants du moment : 18 artisans et créateurs du collectif grenoblois « C’est fait ici ».
Actuellement sans lieu de vente fixe, ceux-ci vont pouvoir tester leur attractivité commerciale en centre-ville, dans des conditions de location optimales.
Après seulement 3 jours d’ouverture, « Pop’up République » a fermé ses portes, conformément aux règles gouvernementales de confinement pour lutter contre le virus COVID-19. Le magasin rouvrira dès que possible.

Avec pignon sur rue, le local « Pop’Up République » est un espace de location commerciale éphémère, à destination de porteurs de projets innovants, artisans, créateurs, ou producteurs, pour des durées allant de 3 à 6 mois.
Un projet initié par Grenoble-Alpes-Métropole et la Ville de Grenoble, que les artisans d’art du collectif « C’est fait ici » expérimentent en tant que premier lauréat. Depuis le mois de mars, ils y exposent à la vente leurs créations artisanales et locales : bijoux, luminaires, poteries, céramiques, accessoires et décorations.

Le 12 mars 2020, le Pop’Up République ouvrait ses portes © Sylvain Frappat

Maud Greslou réalise des poteries graphiques, dans son atelier à domicile. Elle fait partie du collectif « C’est fait ici », et propose ses créations à « Pop’Up République ».

Au sein de notre association, nous réfléchissions à ouvrir une boutique commune. Nous sommes présents sur le marché de Noël, mais les gens nous demandent où ils peuvent nous retrouver le reste de l’année. Pour moi, un loyer toute seule est trop cher… Là, à plusieurs, et dans ces conditions arrangeantes, nous pouvons tester une boutique d’artisans collective, en dehors de la période de Noël, sans engager trop de frais.

Comment cela fonctionne-t-il concrètement ? En l’échange d’un loyer modéré (930 € HT + 100 € HT de charges), les locataires temporaires peuvent tester leur concept et leur rapport direct avec la clientèle, dans cet espace de près de 100m2, avec vitrine et vue sur le centre-ville.

 

Pour la Métropole et la Ville, le concept de « Pop’Up République » permet aussi de conforter l’attractivité du centre-ville © Sylvain Frappat

 

Lors des trois premiers jours d’ouverture, la température est prise. Maud témoigne :

C’est hyper bien parti. Il y avait du monde tout le temps, qui passait, repérait, nous posait des questions… Le samedi et les deux autres jours, nous avons fait un chiffre intéressant. L’emplacement est idéal, à côté de l’Office du Tourisme. C’est un lieu que les Grenoblois-e-s avaient l’habitude de ne plus regarder car il était vide… Nous avons fait, je crois, une jolie vitrine, nous sommes fiers de notre boutique !

Au terme des 4 mois, d’autres porteurs de projets succéderont au collectif. La marche à suivre est celle-ci : remplir un dossier de candidature et « proposer un produit original, tester le succès de ses créations, présenter une nouvelle collection, créer un contact direct avec ses clients ou exposer ses œuvres », auprès de la Métro ou de la Ville de Grenoble.

 

Certain-e-s membres du collectif « C’est fait ici », le 12 mars 2020 lors de la première journée d’ouverture

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Partition végétale pour Edmond-Arnaud

L’info sur toute la ligne

Des vélos triporteurs électriques pour les habitant-es