Reportages

Accueil >Dossiers >Reportages>S’informer, débattre, choisir…

projets urbains

S’informer, débattre, choisir…

Presqu’île, Esplanade, Cœurs de ville cœurs de Métropole, Projet de Ville, Flaubert… tous ces projets urbains en cours aujourd’hui à Grenoble s’attachent à construire la ville de demain.

Leur particularité : habitants, usagers, associations et commerçants sont invités à s’informer, débattre, imaginer et proposer pour leur cadre de vie futur.

Cœurs de ville, cœurs de Métropole

lesdiguieres-dr-martin

La concertation préalable
Si le projet est piloté par la Métro, il concerne bien le centre de Grenoble. Objectif : relancer sa transformation et son extension, en intégrant plusieurs dimensions urbaines : amélioration de la qualité des espaces publics, soutien aux commerces et à l’artisanat, développement des transports en commun, de la marche et des déplacements à vélo. Ce projet – résultat d’un travail d’échanges avec habitants, commerçants, associations et usagers –, a fait ressortir des lignes directrices fortes, dans la continuité des actions déjà mises en place (passage au 30 km/h, réseau de pistes cyclables, pôle de logistique urbaine, élaboration du Plan local d’urbanisme, évolution des modes de transport…).

La préconcertation a fait apparaître de grands principes : la piétonisation de certains espaces, l’aménagement de pistes cyclables et la végétalisation des espaces publics, le règlement des conflits entre voitures, vélos et piétons, le maintien d’une circulation automobile fluide et la lutte contre les nuisances (sonores, pollution, propreté…).

Du 26 septembre au 7 novembre, la Métro a mis en place une concertation complète pour recueillir avis et observations des Grenoblois sur le projet : expositions publiques, registres d’expression, balades urbaines, ateliers… Le bilan de la concertation donnera lieu à une délibération en conseil métropolitain en janvier 2017, qui actera notamment les rues à rendre piétonnes.
Coût du projet Cœurs de ville Cœurs de Métropole : estimé à 10 millions d’euros. Travaux prévus entre le printemps 2018 et le printemps 2019.

www.lametro.fr

 

Projet de ville

Dimanche 03 juillet 2016 Le verger Essen'Ciel fête ses 1 an !! Lieu : le Verger est derrière le Relais Catane ( rue Ampère ) Grenoble. PHOTO : © Alain FISCHER 2016, Ville de Grenoble.

Un exemple de végétalisation urbaine réussie, le verger partagé l’Essen’Ciel (rue Ampère).

Le temps des propositions
Si la Métropole est devenue compétente pour le suivi et la gestion du Plan local d’urbanisme, la Ville mène en parallèle une démarche de Projet de ville, dont la première pièce est le PADD (Projet d’aménagement et de développement durable) portant sur les grandes orientations pour Grenoble.

À la suite d’une phase d’échange entre habitants et élus, le PADD a été débattu au conseil municipal du 23 mai et au conseil métropolitain début juillet 2016. Depuis septembre, tous les habitants sont invités, quartier par quartier, à concrétiser ces orientations en projets pour améliorer leur quotidien.

Cette deuxième phase de participation va se clore par une réunion publique, le 6 décembre 2016 à 18h30 à l’Hôtel de Ville. Elle présentera les propositions des citoyens par territoire et les orientations retenues. Ces contributions pour Grenoble seront remises à la Métropole pour la réalisation du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI).

www.grenoble.fr

 

Presqu’île

mardi 30 août 2016 Chantier de la future école Hareux, quartier Jean Macé. Sylvain Frappat - Ville de Grenoble 2016

Chantier de la future école, quartier Jean Macé.

Durand-Savoyat sous la loupe
Dans cette refonte de la Presqu’île en un véritable quartier de ville, relié à Bouchayer-Viallet et au Pôle d’échanges de la gare, la co-construction s’est engagée avec les futurs habitants pour le projet Cambridge (en cours de livraison) et avec l’Union de quartier Jean Macé sur l’aménagement du secteur urbain Durand-Savoyat, à l’ouest du Clos des fleurs.

En jeu : le lien avec les quartiers voisins, dont l’Esplanade. L’ouverture du city stade Jean Macé et la nouvelle école en construction sont les premiers jalons d’une discussion qui porte sur les voiries, les espaces publics et le logement. Prochaine réunion publique : le 17 novembre 2016.

www.grenoble.fr

 

Flaubert

photo-terra-copie

La maison du projet Flaubert, à proximité de la Bifurk

Le contrat urbain
Relancé en 2014, le projet de ZAC, qui couvre 90 hectares, est une transition essentielle entre le nord et le sud de Grenoble. L’aménagement du parc Flaubert de 3 hectares a posé le premier acte du renouvellement des secteurs Jacquard, Capuche, Stalingrad et Alliés qui, en partant de l’existant, doit offrir de nouvelles ressources aux habitants.

Il intègre ainsi les constructions de logements sociaux réalisés par Actis et Grenoble Habitat sur l’îlot Marceline (sur la future rue Marceline Desbordes-Valmore) – dont les livraisons vont s’échelonner entre fin 2017 et début 2019 –, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes rue de Stalingrad, une école élémentaire avec restauration scolaire et centre de loisirs intégré entre les rues George Sand et Eugène Sue (livraison 2021), la réfection de la déchèterie, la requalification des espaces publics, l’installation d’activités autour de l’économie sociale et solidaire…

En juillet 2016, une équipe de concepteurs urbains, Sathy, a été désignée pour réaliser la conception paysagère et urbaine de la ZAC et soumettre à la concertation les grandes orientations.

À proximité de la Bifurk, une Maison du projet est en cours d’installation : construite en bois et en terre, imaginée et édifiée par les étudiants de l’École d’architecture, elle est à la fois un lieu de concertation, un atelier sur l’habitat participatif et une préfiguration des constructions possibles. Le bois va en effet être un élément essentiel dans la construction.

De manière générale, le projet Flaubert sera exemplaire en intégrant les enjeux de la transition énergétique et écologique.

 

Esplanade

Jeudi 29 septembre 2016 Projets Esplanade : présentation des différents scénarios. En présence d'Éric Piolle, Maire de Grenoble, Pascal Clouaire, élu. Lieu : Maison du Tourisme, Grenoble. PHOTO : © Alain FISCHER 2016, Ville de Grenoble.

Jeudi 29 septembre 2016 Projets Esplanade : présentation des différents scénarios.

Trois scénarios pour le quartier
Depuis le lancement du nouveau projet sur le site de l’Esplanade, Grenoble a fait le choix de la démarche collective, en ayant pour objectif de co-construire avec les habitants un plan guide d’aménagement d’ici le printemps 2017.

Une première phase de travail et de consolidation du diagnostic a été menée en 2015 et 2016 avec résidents, collectifs et associations. L’équipe d’urbanistes HDZ a été retenue pour accompagner la Ville et a proposé, sur la base de ces réflexions, trois scénarios d’évolution du quartier. À partir de grands invariants (maintien de la grande esplanade, passerelle piétons-cycles sur l’Isère, pacification de la route nationale et de la Porte de France), les évolutions portent sur les équipements et les espaces publics, la place des commerces et des logements, la circulation et le stationnement.

Ces scénarios sont actuellement soumis à concertation et feront l’objet d’une mise en commun le 3 décembre au Boulodrome. Coût du projet : environ 30 millions d’euros sur 2017-2030.

www.grenoble-esplanade.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi