Dossiers

Accueil >Dossiers>Un nouveau Contrat de ville pour l’équilibre des quartiers

avenir

Un nouveau Contrat de ville pour l’équilibre des quartiers

Signé le 9 juillet dernier, il prévoit de nouveaux moyens pour le développement des quartiers dans les six prochaines années. Mais au fait, c’est quoi, un Contrat de ville ?

611608_Mission helico 2012

Le quartier de l’Alma, la rue Très-Cloîtres et la rue Chenoise sont entrés en 2015 dans le Contrat de ville.

 

C’est un projet complexe », « une énorme machine », peu lisible pour les habitants qui en sont pourtant les bénéficiaires. Compliqué à tel point que les élus eux-mêmes ont dû suivre des séminaires pour mieux comprendre sa mécanique. Le Contrat de ville, anciennement Contrat urbain de cohésion sociale (le CUCS, rappelez-vous), est un dispositif lancé en 1995 à l’échelle nationale dans le cadre de la politique de la ville.

Le Contrat de ville engage l’État, la Ville et ses partenaires (collectivités territoriales, acteurs associatifs et économiques) à concentrer leurs efforts sur des quartiers en difficulté, en déployant des projets destinés au renouvellement urbain et à l’amélioration du bien-être des habitants. La transformation exemplaire du quartier Teisseire ces dernières années s’est ainsi réalisée dans cette dynamique. La rénovation en cours d’une partie de la Villeneuve aussi.

Développement et cohésion sociale

Ce Contrat de ville repose sur trois piliers : le développement économique et de l’emploi, la cohésion sociale — c’est-à-dire le soutien aux équipements culturels, éducatifs et sportifs — et la rénovation de l’habitat.
Jusqu’ici, quatre quartiers profitaient de la manne du Contrat de ville : la Villeneuve, Mistral, Lys Rouge-Abry et Teisseire-Jouhaux-Abbaye. Depuis cette année, Alma/Très-Cloîtres rejoint à son tour la liste des bénéficiaires.

S’approprier son quartier

Au total, 23 000 Grenoblois (et 39 000 résidents métropolitains) sont concernés par le Contrat de ville. Les associations présentes sur le terrain et les habitants des quartiers eux-mêmes sont amenés à jouer un rôle majeur, tant dans la conception des projets que dans leur pilotage ou leur valorisation. Le nouveau Contrat de ville récemment signé prévoit en effet de les impliquer davantage dans les futurs projets, en lien avec les Conseils citoyens indépendants.

A lire en complément la fiche Contrat de ville sur le site de la Metro.

Pièces jointes:
Contrat de ville Metro

Vos commentaires

Commentaire de David Gabriel le 23 septembre 2015 à 11 h 01 min

Bonjour,
serait il possible de rendre accessible publiquement le contrat de ville qui a été signé le 9 Juillet 2015. Cordialement,

Lire la suite >

    Commentaire de La rédaction le 23 septembre 2015 à 14 h 57 min

    Bonjour,
    nous avons ajouté un lien en fin d’article vers le site de la Metro, ainsi que le Pdf téléchargeable.

    Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi