Dossiers

Accueil >Dossiers>Une histoire de subventions

Musiciens du Louvre

Une histoire de subventions

La décision de la Ville de ne pas renouveler sa subvention aux Musiciens du Louvre a fait parler.

Pétition, interviews, concerts annulés… la réaction de l’orchestre a été vive. « Vous savez, les Musiciens du Louvre Grenoble, c’est plus qu’un orchestre municipal  » répond du tac au tac Corinne Bernard, adjointe aux cultures. « Bâtir la vie culturelle de demain, c’est préférer construire la vitalité jour après jour plutôt que d’acheter le rayonnement. La musique classique à Grenoble ne se limite pas à cet ensemble international, il suffit de regarder vers le conservatoire, la MC2, les deux orchestres universitaires, l’Harmonie ou bien la Fabrique Opéra ! »

Une cohérence d’ensemble
Dans un contexte budgétaire contraint et au vu de l’état de leur trésorerie (environ 400 000 euros de placements financiers), la Ville a constaté que les Musiciens du Louvre pouvaient se passer de sa subvention en 2015. Pour permettre à l’orchestre de travailler sereinement à ajuster son équilibre financier (de 3,7 à 3,2 millions d’euros), la Ville maintient la mise à disposition gracieuse de la salle Olivier Messiaen pour la structure, soit 105 000 euros par an d’aides.
« La force de Grenoble, c’est son effervescence, sa diversité des pratiques et des lieux culturels. C’est la raison pour laquelle la Ville est aux côtés de toutes les cultures qui font vivre la ville au quotidien » déclarait le 8 décembre dernier Corinne Bernard lors du premier Chantier des Cultures au théâtre municipal. Qu’elle convainc ou non, la décision concernant les Musiciens du Louvre apparait cohérente pour faire vivre cette dynamique.

Pour aller plus loin

Le magazine web Rue89 Lyon a publié une interview de Corinne Bernard, adjointe aux Cultures de la Ville de Grenoble, intitulée Gros clash et nouveau festival de street art : où va la culture à Grenoble ?

Une interview de Corinne Bernard, titrée Grenoble, terre de culture ? a également été mise en ligne par l’Essor.

Enfin, sur RCF Isère, l’émission « Ca discute » n°5 avait pour invitée Corinne Bernard : l’adjointe aux cultures intervenait largement sur la politique culturelle de la Ville (interview à partir de la 34ème minute) et sur les Musiciens du Louvre (à partir de la 41ème minute).

 

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi