Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>L’Isère en position haute

qui l'eût crue ?

L’Isère en position haute

Ce matin vendredi 16 juin, selon le site Vigicrues, l’Isère était toujours dans sa portion grenobloise en situation hydrologique jaune.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nombreux étaient les passants ce matin, passerelle Saint Laurent, à sortir le smartphone ou l’appareil photo pour saisir l’instant. Il faut dire que l’Isère en crue a toujours ce petit côté spectaculaire. Le service de Prévision des crues est plutôt rassurant cependant, même si sur sa partie grenobloise, l’Isère est toujours classée en situation jaune : « risque de crue génératrice de débordements et de dommages localisés ou de montée rapide et dangereuse des eaux, nécessitant une vigilance particulière notamment dans le cas d’activités exposées et/ou saisonnières. »

Le service Prévision poursuit : « Une perturbation orageuse a traversé les Alpes du Nord durant la nuit de mercredi en s’évacuant jeudi matin par le nord-est. Cette perturbation a laissé place depuis jeudi après-midi à une aggravation orageuse avec de fortes intensités de pluie localement. Météo-France prévoit une accalmie en milieu de journée de ce vendredi mais suivi d’une reprise des averses localement orageuses. Le temps restera perturbé pour le WE.
Depuis mercredi soir jusqu’à ce vendredi matin, Météo-France a relevé 50 à 90 mm d’eau sur Vercors et Chartreuse, 40 à 80 mm sur la partie centrale du bassin de l’Isère du Dévoluy aux Bauges et au bassin de l’Arly, 20 à 40 mm plus à l’est. La limite pluie-neige se situe toujours vers 2500m. (…) Le pic de crue est passé ce jeudi vers 21h pour un débit d’environ 560 m3/s, soit une hauteur de 1m75 à l’échelle.
A 8h ce vendredi, le débit est de 525 m3/s, soit environ 1m60 à l’échelle. Les débits devraient rester compris entre 510 et 550 m3/s durant la matinée, soit des niveaux compris entre 1m55 et 1m70 à l’échelle. La tendance sera ensuite à une baisse progressive durant l’après midi. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Aux arbres citoyen-nes

À pied sur les quais