Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Budgets participatifs : du souffle pour la démocratie locale

idées à créer

Budgets participatifs : du souffle pour la démocratie locale

Depuis 2015, le budget participatif (BP) s’est peu à peu installé en ville. On vous donne quelques chiffres issus des trois premières éditions : 504 idées proposées, 70 projets soumis au vote, plus de 10 500 votants, 13 réalisations en cours et 9 déjà livrées.

Petit rappel : le budget participatif permet aux Grenoblois-es d’utiliser directement une partie du budget d’investissement de la Ville, en proposant des projets d’intérêt général, et en votant pour ceux qui seront réalisés. Et ce budget peut se monter à 800 000 euros chaque année ! Toute association ou toute personne de plus de seize ans peut proposer une idée, participer à la présélection et bien sûr prendre part au vote (il faut être Grenoblois pour voter).

Le budget participatif associe les habitants dans toutes les étapes : les propositions, les présélections, les décisions et les réalisations.

Les projets lauréats des éditions précédentes montrent que les Grenoblois-es ont plébiscité des projets sur l’ensemble des secteurs de la ville, portant sur la solidarité, la nature en ville, la culture ou encore les aménagements des espaces publics.
Dans cet article, Gre.mag propose un tour en images des projets qui ont pris toute leur place dans la ville. Joëlle, Jean-Baptiste, Bénédicte, Djazia, Jacob, Farid, Elise et bien d’autres se sont lancés…

Et vous, demain ?

 

 

Site d’escalade sur les berges de l’Isère (édition 2015, 99 000 €). Le sol a été aménagé et des prises installées sur le mur. Un cheminement piéton en bord d’Isère est en cours d’achèvement.

 

 

 

Aménagement des abords de l’école Nicolas-Chorier (édition 2015, 90 000 €) pour la sécurité des usagers et une meilleure circulation.

 

 

 

 

Un théâtre de plein air, parc Bachelard (édition 2015, 53 000 €). Un lieu dédié aux arts et à la culture, avec une belle programmation emmenée par le Prunier Sauvage.

 

 

 

 

Nouvelle aire de jeux square Saint-Bruno
(édition 2015, 250 000 €). Dracque la dragonne fait désormais la joie des enfants et de leurs familles.

 

 

 

Un poulailler partagé en ville
(édition 2015, 3 000 €). Le collectif créé à l’occasion continue à faire vivre cette belle idée partagée.

 

 

 

Des chaises sur les rues piétonnes (édition 2016, 25 000 €). À essayer places Saint-André et Claveyzon, rues Saint-Jacques, Raoul-Blanchard, de Sault, de l’Abreuvoir, Saint-François et Félix-Poulat.

 

 

 

Végétalisation des toitures et des murs (édition 2015, 95 000 €). Le jardin Happy Hoche s’est bien installé, et trois murs d’écoles végétalisés : Menon, la Rampe, Anatole-France. Avec mention très bien pour l’école de la Rampe qui a développé une activité jardinage.

 

 

 

Des toilettes publiques sèches au parc Marliave (édition 2016, 50 000 €). Sans eau, sans électricité, non polluant, un « p’tit coin » adapté aux préoccupations du développement durable.

informationRenseignements divers
Pour déposer un projet :
courrielhttps://www.grenoble.fr/666-depot-de-projet.htm