Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>2017, les grandes orientations du budget

finances

2017, les grandes orientations du budget

Comme le budget d’un foyer, le budget d’une ville est composé de recettes et de dépenses. À chaque fin d’année, un budget prévisionnel est élaboré pour l’année suivante. Pour qu’il soit à l’équilibre, les dépenses ne doivent pas être supérieures aux recettes.

Impression

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

Les recettes proviennent principalement :

  • des taxes payées par les habitants,
  • des dotations de l’État et de la Métropole,
  • des emprunts bancaires.

Dans les dépenses d’une ville, il faut distinguer le fonctionnement (ce sont les dépenses courantes, par exemple les salaires des agents et les subventions), l’investissement (ce sont des dépenses d’équipement, par exemple la construction d’un gymnase, les travaux dans les écoles et l’amélioration de l’espace public) et le remboursement des emprunts.

 

Le contexte du budget de Grenoble : rappel de la situation

Impression

  • Depuis 2009 et la hausse des impôts locaux de 9 %, les recettes fiscales de la Ville n’ont augmenté que mécaniquement, c’est-à-dire en fonction de l’inflation et des constructions de logements.
  • La Dotation globale de fonctionnement (DGF), versée par l’État à la Ville de Grenoble, a baissé en moyenne de 1 million d’euros par an entre 2009 et 2013.
  • En 2014, l’État a décidé un plan d’économies qui s’est traduit par une baisse sans précédent des dotations (pour Grenoble, cette baisse s’élève à 20 millions d’euros entre 2013 et 2018, soit 10 % de ses recettes).
  • Or, entre 2012 et 2014, les dépenses de la Ville ont connu une forte hausse, et notamment les dépenses de personnel (+3,6 % par an). Cette hausse des dépenses est en partie due à la réforme des rythmes scolaires décidée par l’État.

En 2015, la Ville a enregistré des baisses des dépenses. Elles sont principalement liées à des efforts de bonne gestion mis en place dans le cadre d’un plan de sobriété mis en œuvre dès 2014. Mais ces efforts de gestion ne suffisent pas à compenser la baisse des dotations de l’État.

 

En 2017, des projets pour la ville

La mise en œuvre d’un plan de sauvegarde des services publics locaux

La municipalité, ne pouvant recourir à l’emprunt massivement (Grenoble est une ville très endettée) et refusant d’augmenter les impôts (qui sont aujourd’hui plus élevés que dans les villes de taille comparable), a décidé d’élaborer un plan de sauvegarde des services publics locaux.

Objectif : adapter les services aux capacités financières de la Ville et repenser la manière dont elle répond aux besoins des habitants. Ce plan doit générer 14 millions d’euros d’économies et permettre à la Ville de construire le service public de demain. Des économies qui passeront par exemple par un ajustement du service public à ses missions, un renforcement des mutualisations avec le CCAS et la Métropole, des horaires d’ouverture plus adaptés aux nouveaux usages, une sobriété dans le fonctionnement de la municipalité et des services, une meilleure gestion du patrimoine de la ville…

 

Pour accompagner petits et grands

Sur le budget fonctionnement :

  • Réflexion sur les différents temps de l’enfant
  • Finalisation du travail sur la charte d’accueil du jeune enfant
  • Mise en œuvre d’informations collectives pour les familles
  • Entretien et conception d’espaces de jeux d’enfants
  • Accompagnement des jeunes de 3e dans leur recherche de stage
  • Poursuite de la redynamisation du programme Jeunes en montagne
  • Transformation de la Chaufferie en un espace jeunesse vivant
  • Poursuite de la démarche « Ville Amie des Aînés »

Sur le budget investissement :
Mise en œuvre du Plan écoles :

  • Création de trois nouveaux restaurants scolaires (Sidi Brahim, Jouhaux, Chatin)
  • Début des travaux de l’école Buffon
  • Livraison de l’école de la rue Hareux
  • Préparation pour 2018 des projets d’écoles Diderot, Saint-Bruno et Hoche

Concours de maîtrise d’œuvre pour les écoles Flaubert et HocheAutres investissements :

  • Ouverture de la crèche Charrel
  • Ouverture du 6e Relais Assistantes maternelles
  • Ouverture d’un nouveau lieu dédié à la jeunesse au 24 bis rue Ampère

 

Pour transformer Grenoble

Sur le budget fonctionnement

  • Poursuite des initiatives de « Jardinons nos rues » et « La Belle saison »
  • Développement de vergers et plantations de légumes
  • Approfondissement des outils de démocratie locale (CCI, budgets participatifs, pétition citoyenne…)

Sur le budget investissement

  • Poursuite des investissements dans les ZAC : installation de la maison du projet “Terra Nostra”, démarrage du chantier îlot Nord Flaubert, livraison de 230 logements Cambridge, démarrage du projet urbain Durand-Savoyat
  • Versement des aides au logement social et à la réhabilitation énergétique
  • Livraison des logements réhabilités à Arlequin
  • Poursuite du Plan lumière
  • Projet Cœur de Ville, Cœur de Métropole : réaménagement du centre-ville

 

Pour partager la ville

Sur le budget fonctionnement

  • Organisation du Forum des droits
  • États généraux des migrations
  • Amplification des actions de la Quinzaine contre le racisme
  • Renouvellement de l’expérimentation des médiateurs pairs
  • Mission pour les jeunes en errance
  • Mise en place du dispositif « Envie de culture »
  • Stabilisation du budget de soutien aux associations culturelles
  • Candidature au label Ville d’Art et d’Histoire
  • Développement du sport féminin et candidature pour la Coupe du monde de football féminin 2019
  • Préparation de la célébration des 50 ans des JO de 1968

Sur le budget investissement

  • Construction du gymnase Arlequin
  • Travaux de la piscine Jean Bron
  • Reconstruction du théâtre Prémol
  • Ouverture du nouveau Pôle Gare
  • Mise en place de nouveaux supports d’information dans la ville
  • Poursuite d’installation de mobilier urbain
  • Poursuite des budgets participatifs

 

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Vent de verdure

Une résidence pour imaginer le futur

La Villeneuve : une année de festivités