Questions à…

Accueil >Actualités >Questions à…>Eric Piolle : «La Ville s’engage pour offrir aux enfants l’environnement le plus favorable pour s’épanouir»

3 questions à...

Eric Piolle : «La Ville s’engage pour offrir aux enfants l’environnement le plus favorable pour s’épanouir»

©Auriane Poillet

La crise sanitaire transforme nos vies : comment la Ville accompagne-t-elle ses habitant-es ?

Depuis le début de la pandémie, la Ville de Grenoble et son CCAS se mobilisent pour accompagner et prendre soin des Grenoblois-es. Nous agissons pour réduire la propagation du virus, avec la distribution de masques, des campagnes et un bus de dépistage et d’information sur la vaccination.

Dès l’hiver dernier, nous sommes allés à la rencontre des personnes en situation de vulnérabilité pour faciliter leur vaccination, en partenariat avec le vaccinodrome d’Alpexpo et le CHU. Nous agissons aussi contre l’isolement qui touche trop de personnes depuis le début de la crise, notamment grâce à la plateforme d’entraide Volontaires Solidaires et au parrainage des jeunes.

Nous aidons également les plus fragiles avec des distributions alimentaires, ou encore des accueils de jour. Sans oublier le soutien aux actrices et acteurs associatifs, économiques, sociaux, culturels et sportifs.

Ces actions se poursuivent. Après avoir fait face à l’urgence, nous devons désormais nous attacher à répondre aux conséquences sociales et économiques de la crise sanitaire et retisser les liens qui ont été mis à mal. Les nombreuses propositions des associations culturelles et sportives, qui font la richesse de notre ville, sont autant d’occasions de retrouver le plaisir d’être ensemble.

C’est la rentrée ! Quelle année attend les jeunes Grenoblois-es ?

Cette année, la rentrée scolaire est synonyme d’adaptation, pour petits et grands : le contexte sanitaire, qui transforme notre quotidien, ne doit cependant pas empêcher les enfants de passer une année la plus sereine possible, curieuse et ouverte sur le monde.

La Ville propose une dynamique soutenue : l’organisation du périscolaire évolue pour simplifier la vie des familles, des dispositifs comme la Cité éducative et le programme de réussite éducative sont mis en œuvre dans les quartiers prioritaires.

De nombreux travaux d’entretien ont eu lieu durant l’été (le budget annuel s’élève à 1,2 million €), et le plan école se poursuit avec de grands chantiers en cours et d’autres programmés cette année. Treize « Place(s) aux enfants » ont été installées pour la rentrée aux abords des écoles et d’autres sites seront concernés par la suite.

Ces espaces apaisés, piétonnisés, sécurisés, sont autant des lieux de rencontres et de loisirs au sein des différents quartiers de Grenoble. La Ville s’engage au quotidien pour prendre soin de ses enfants et leur offrir l’environnement le plus favorable pour s’épanouir.

Grenoble Capitale Verte Européenne se prépare !

Ce titre est une reconnaissance de l’exemplarité environnementale de Grenoble, de son engagement en faveur de la transition, ville résiliente, respectueuse du vivant et engagée pour les droits de chacun-e. Choisie par la Commission européenne, la ville lauréate porte ce titre pendant une année au cours de laquelle elle devient un territoire ambassadeur au niveau national et européen.

L’année 2022 va être l’occasion de rassembler les habitant-es et les acteurs culturels, scientifiques, économiques et associatifs du territoire et au-delà. Le programme s’annonce très riche, avec des temps d’échanges et des moments festifs pour tous les publics.

Pour moi, Capitale Verte c’est aussi l’occasion d’aller plus loin, d’amplifier notre action concrète sur le territoire. Douze défis seront au cœur de cette année pour accélérer les transitions autour de la qualité de l’air, des mobilités, de la ressource en eau, de l’économie locale par exemple.

Tout cela avec la neutralité carbone en perspective. Cette reconnaissance est une responsabilité : saisissons-la comme une chance pour construire la ville de demain !

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Eric Piolle : « Une nouvelle page s’écrit pour Grenoble qui doit nous emmener jusqu’en 2030. »