Ils font l'actu

Accueil >Actualités >Ils font l'actu>A la hauteur

Carine Seyvecou

A la hauteur

En septembre dernier, Carine Seyvecou a réalisé son Everest.

Carine Seyvecou est membre de l’association « Des sommets pour rebondir« . ©Sylvain Frappat

Avec l’association Des sommets pour rebondir, elle a accompli l’ascension de la pyramide Vincent au Mont-Rose en Italie (4 212m), dans un groupe de huit femmes, toutes en rémission d’un cancer.

Une aventure que cette institutrice n’aurait pas imaginée il y a trois ans, lorsqu’on lui annonçait sa maladie. « Ce fut à la fois violent et clair », se rappelle-t- elle.

Une ascension symbolique

Au printemps 2017, c’est la fin de son traitement. Elle bénéficie d’un séjour de randonnée à Chamonix avec Christine Janin, médecin-alpiniste « Humainement, avec le groupe, ça a été très fort. J’ai eu envie de ce défi-là avec moi-même, mais c’est un processus qui a cheminé pendant plusieurs mois. »

Après plus d’un an d’entraînement en altitude, Carine et ses sept copines de cordées prennent la direction des Alpes italiennes, avec deux guides de haute montagne.

L’ascension est symbolique : comme pour un traitement médical, j’avais la peur au ventre. Mais quand je voyais que ça avançait, c’était une petite victoire à chaque fois. Tu te laisses porter, tu ne réfléchis plus… Les deux cordées sont arrivées chacune à son rythme, c’était magique.

Carine continue les activités sportives qu’elle perçoit comme un antidouleur naturel. Lumineuse, elle a repris son travail en classe en novembre dernier.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.facebook.com/Des-Sommets-pour-Rebondir-1653029345011125/

Les commentaires (1)

Commentaire de Justin le 20 août 2019 à 9 h 04 min

Superbe

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi