Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Croqueuse d’instants présents

Má Ja

Croqueuse d’instants présents

Guidée par son coup de crayon, Marine Jambeau aime raconter des histoires. Depuis son plus jeune âge, sa passion pour le dessin l’enveloppe comme une seconde peau. C’est sous le nom de Má Ja que cette jeune femme de 28 ans exprime sa personnalité de dessinatrice. Chez elle, dans son espace de création, l’œil est attiré par ses ouvrages suspendus et ses tiroirs qui fourmillent de matières et d’outils ingénieux, prêts à fusionner pour graver, dessiner, imprimer ou coller.

Mais son inspiration est loin de se confiner entre quatre murs. « Je dessine dans les moments d’attente ou en voyage. J’aime croquer les scènes de vie(s), en observant l’attitude des gens, leur façon d’utiliser l’espace public, de regarder les autres… »

En 2012, elle prend conscience que « des milliers d’autres personnes à travers le monde » font comme elle et rejoint la communauté des urban sketchers, ces illustrateurs qui se rassemblent pour réaliser des croquis urbains sur le vif. Une pratique à laquelle elle fait honneur dans son métier d’architecte. « Le croquis permet de communiquer facilement les idées. Il rajoute du vivant pour mieux comprendre un paysage ou une coupe de bâtiment », explique-t-elle.

informationRenseignements divers
Retrouvez les illustrations de Má Ja sur le mur du musée de l’Ancien Évêché, aux côtés de celles d’autres urban sketchers.
courrielhttp://majavisual.blogspot.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Low tech à bicyclette

Soutien en chaîne

Clichés grenoblois