Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Éric Piolle refuse un plan de sécurité pour les Grenoblois

Gre.mag n°31 - Groupe « Société Civile, Divers Droite et Centre »

Éric Piolle refuse un plan de sécurité pour les Grenoblois

Près de la moitié des Grenoblois annoncent avoir été victimes d’un acte de délinquance au cours des 3 dernières années et les statistiques nationales font de Grenoble la 1re ville de France pour les agressions violentes et les vols à la tire pour 1 000 habitants.

Éric Piolle, avec un mépris total de ces faits a refusé d’étudier le plan sécurité que notre groupe a proposé au dernier Conseil Municipal comprenant notamment :

  • La création d’un PC opérationnel 24 heures/24, relié à des caméras de surveillance en nombre suffisant
  • Le renforcement et l’armement de la police municipale
  • L’expulsion des HLM des dealers condamnés pour trafic de drogue
  • La mise en place du projet de participation citoyenne, consistant pour le Maire à choisir des référents citoyens volontaires pour faire le lien entre les habitants, la police et les institutions.

Il a refusé l’aide financière d’un montant de 2 millions d’€ proposée par Laurent Wauquiez au nom de la Région.

En refusant l’idée même d’un échange sur ces propositions qu’il aurait pu retenir ou non en partie, Éric Piolle affiche à nouveau son dogmatisme sur ce dossier et son mépris pour les victimes et l’image de la ville.

Si nous nous réjouissons du label de Capitale Verte Européenne que Grenoble vient de recevoir, même conscients qu’il cache un retard considérable en matière d’espaces de respiration,

Nous jugeons qu’une capitale verte doit être également une ville où il fait bon vivre et où les habitants se sentent en sécurité.

Mobilisez-vous avec nous et signez la pétition que nous lançons afin d’obtenir un plan sécurité pour Grenoble en ligne sur le site : www.societe-
civile-grenoble.fr

Alain CARIGNON, Nathalie BÉRANGER, Brigitte BOER, Chérif BOUTAFA, Nicolas PINEL, Dominique SPINI

contact@societe-civile-grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

NOTRE-DAME, BERRIAT : PIOLLE ABSENT DÉCIDE SEUL

De la Commune aux communs

Piétonisation urgente et surprise !?