Découvertes

Accueil >Découvertes>Graff, fresques et compagnie

street art fest

Graff, fresques et compagnie

Du 1erjuin au 1er juillet, le Street Art Fest investit Grenoble et l’agglo pour des créations en direct, des projections, des visites…

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 12 images

Organisé par le centre d’art Spacejunk, le festival accueille une cinquantaine d’artistes. « Comme chaque année on fait la part belle aux artistes locaux: Snek, Nesta, Etien’, Srek et Will… Et on invite des stars internationales afin de montrer des techniques et des styles différents: Kobra, Pantonio, Sainer…» précise Jérôme Catz, directeur de la manifestation.

Celle-ci débute avec le Street Art Movie Fest les 1er, 2 et 3 juin. À Grenoble, elle se déploie principalement sur Championnet, Villeneuve, Berriat et Saint-Bruno où les artistes créent durant toute la durée du festival. «Certaines réalisations peuvent prendre quatre, cinq jours. Pour le public c’est l’occasion d’assister à l’évolution de l’œuvre en direct. »

Plusieurs rendez-vous ont lieu à l’Ancien musée de peinture : une grande expo présentant les œuvres d’atelier des participants, des rencontres et signatures avec les artistes… Et c’est aussi là que se tiendra la libraire Street art de Decitre. Plusieurs conférences sont programmées dans des lieux partenaires (Grenoble International, ENSAG…) et des visites guidées gratuites permettront de découvrir les œuvres dans la ville.

 

informationRenseignements divers
Du 1er juin au 1er juillet.
courrielhttps://www.streetartfest.org/

Vos commentaires

Commentaire de Un habitant du quartier Capuche le 12 décembre 2020 à 18 h 00 min

La fresque qui est en photo au début de l’article a été réalisée par l’artiste RNST dans le cadre de « Et Pourquoi Pas un Festival ? » et non lors du street art festival !
Cette fresque a été conçue à partir de paroles d’habitants du quartier sur le thème « quel est votre combat au quotidien ? ».
Dommage que Gre-mag amalgame deux démarches qui sont très différentes et qu’elle ne valorise pas cette fresque à sa juste valeur en faisant ce genre d’erreur grossière !
Et si vous pouviez changer de photo, ça serait sympa (et plus honnête !)

Lire la suite >

    Commentaire de La rédaction le 14 décembre 2020 à 14 h 24 min

    Bonjour, c’est rectifié, merci pour votre vigilance de lecteur !

    Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Quand les bébés bouquinent

Horizons lointains

Les couleurs de nouvelles victoires