Nos interviews

Accueil >Découvertes >Nos interviews>« Comment se saisir des données numériques et leur imaginer de nouveaux usages ? »

Sophie Malichier

« Comment se saisir des données numériques et leur imaginer de nouveaux usages ? »

Concept récent, les Infolab, ces espaces collaboratifs, ont pour objectif de vulgariser la compréhension, la manipulation et l’exploration des données numériques, que l’on appelle aussi big data, open data, self data… L’équipe de La Scop la Péniche, dont Sophie Malichier, anime désormais ces ateliers de décryptage, gratuitement ou pour une somme modique.

Pourquoi avoir créé un espace de travail autour des données numériques ?

Nous assistons aujourd’hui à un gisement d’informations numériques, d’innovation technologique et sociale. Cela pose la question de la protection de nos données personnelles et de leur usage. Nous avons vu qu’il y avait aussi des questions dans les collectivités locales.
Ici, à la Coop Infolab, nous travaillons dans le « web participatif », pour rendre accessible le potentiel de ces données (personnelles ou non) à tous : comment s’en saisir ? Comment imaginer de nouveaux usages ? Notre objectif est de créer un éco-système de ces données sur le territoire de Grenoble, en lien avec des citoyens. Nous sommes encadrés par la F.I.N.G. (Fondation Internet Nouvelle Génération), qui est à l’origine de ce concept.

Quels sont vos objectifs précis pour cette année ?

Nous accompagnons l’ouverture des données publiques, associée à la démarche de la Ville de Grenoble, en stimulant leur utilisation avec la création d’applications, de cartes… Nous favorisons également le « crowdsourcing » : les citoyens doivent pouvoir alimenter ces données eux-mêmes.

Nous travaillons particulièrement sur la transition énergétique : c’est la thématique du moment et Grenoble est une niche pour ça. Nous travaillons sur les informations énergétiques avec la F.I.N.G. : comment améliorer sa consommation énergétique ? Pour cela, nous mettons en réseau les acteurs concernés, comme par exemple, l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise, l’Agence Locale de l’Energie et du Climat, et les citoyens.

A ce sujet, différents groupes à Grenoble sont contre l’installation des compteurs ERDF Linky, qui permettront, entre autres, d’envoyer des informations à distance sur notre consommation d’électricité, sans qu’un technicien ne se déplace. Sans chercher à prendre position, nous nous questionnons sur la réutilisation potentielle de ces données.

Quel est votre leitmotiv ?

Prenons la main sur nos données numériques, rendons-les utiles pour notre vie quotidienne, plutôt que d’en avoir peur.

informationRenseignements divers
Infolab, 31 rue Gustave Eiffel
courriel Contact@lacoop.net
courrielhttp://www.la-coop.net/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi