Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Militante de caractère

Zohra Chorfa

Militante de caractère

mercredi 15 juillet 2015 Zohra Chorfa, habitante militante du Village Olympique, ancienne élue. Sylvain Frappat - Ville de Grenoble 2015

Zohra Chorfa s’est installée dans les quartiers sud de la ville pour vivre ce qu’elle n’a pas connu au « pays » : l’esprit des Jeux olympiques de Grenoble et mai 68. Au Village Olympique, qu’elle n’a plus quitté, elle élève seule ses trois enfants, travaille, se consacre aux autres et « reste au contact d’autrui dans ce quartier où l’on s’entraide sans avoir besoin de le demander. » Connue, reconnue, elle est élue conseillère municipale en 2001.
La réhabilitation du quartier sera décisive pour elle. Les habitants se regroupent, contestent des travaux et le collectif oblige le bailleur à reconsidérer une partie de sa copie.
De cette expérience naît l’association 3V (Villeneuve, Vigny Musset, Village Olympique) — qu’elle préside —, qui tente de rapprocher les habitants artistes des trois quartiers en exposant leurs œuvres. Son engagement va crescendo : elle est l’une des médiatrices du jardin partagé et s’engage au conseil d’administration de la MJC Prémol. « J’ai ainsi compris que les élus et les responsables doivent être au contact des réalités quotidiennes des habitants. » Zohra Chorfa s’éclate, même si la vie n’est pas un long fleuve tranquille. « Le Village Olympique est ma maison, ma tribu, c’est chez moi ! »

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Clichés grenoblois