Dossiers

Accueil >Dossiers>Des MdH encore plus près des habitant-es

Social

Des MdH encore plus près des habitant-es

Les Maison des Habitant-es améliorent encore leurs réponses aux besoins et aux envies de leur quartier.

Recueils de paroles dans le cadre du diagnostic social, sur le secteur 4, par l’association «Et pourquoi pas ?». ©Et pourquoi pas ?

Pour la période 2023-2026, les 11 Maisons des habitant-es (MdH) de la commune de Grenoble s’engagent sur un nouveau projet social. En tant qu’équipement municipal de proximité, bénéficiant d’un agrément de centre social, chacune essaye de répondre au mieux aux besoins de sa population et aux caractéristiques de «son» territoire. C’est tout l’objet du projet social.

Les MdH sont des actrices de l’animation et du lien social au sein des quartiers. Elles offrent un accès rapproché aux services de la mairie et un accompagnement possible dans les démarches administratives et de la vie quotidienne (l’accès aux droits par exemple).

Un des points d’orgue de leur fonctionnement est l’accueil et l’accompagnement des habitant-es dans leur implication pour la vie de quartier et l’amélioration du cadre de vie. Propres à chaque structure, des activités hebdomadaires y sont proposées : ateliers sociaux linguistiques, vélo-école, ateliers cuisine…

Faire ensemble, avec et pour les habitant-es

Les MdH portent chacune un projet social spécifique à leur territoire d’implantation. Celui-ci est renouvelé pour la période 2023-2026. Pour l’écrire, ce fut l’occasion de faire le bilan des années écoulées – marquées notamment par la crise sanitaire et la dématérialisation – et de se projeter dans les quatre années à venir.

Un cap précis a été fixé pour des actions phares à mettre en place. Les équipes des MdH ont participé à la définition de ce projet en lien avec les habitant-es et les partenaires locaux. Ce diagnostic a permis de mieux cerner les besoins, les forces à explorer et les axes d’amélioration.

À titre d’exemple, la Maison des Habitant-es Capuche, installée sur le secteur 4 de la ville, travaillera pour 2023-2026 autour de deux thématiques transversales : la participation des habitant-es et les transitions sociales et environnementales.

Pour cela, son projet social s’articule autour de quatre axes de travail prioritaires : l’accompagnement des familles, l’accès aux droits et l’insertion dans la société de tous les publics, le lien social et la lutte contre l’isolement et l’information et la communication de l’équipement MdH.

Cela se traduira par des actions concrètes comme la lutte contre l’isolement, le maintien des activités telles que la gymnastique douce, la sophrologie avec l’atelier Remue-méninges, et le lancement de nouvelles initiatives : la création d’une commission «loisirs et sorties», en concertation avec les usager-es, par exemple.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.grenoble.fr/demarche/403/659-les-maisons-des-habitants.htm

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi