Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Si la rue m’était contée…

rue chenoise

Si la rue m’était contée…

L’histoire de la rue Chenoise ne cesse d’inspirer le collectif d’habitants et de commerçants « Osez Chenoise ». Celui-ci a produit un guide gratuit pour que chacun puisse partir à la découverte de cette rue, à travers son architecture, son identité et ses coutumes… Et même voyager jusqu’au Moyen-Âge !

Cour rue Chenoise. © Thierry Chenu

Plonger au cœur du patrimoine historique de la rue Chenoise, c’est plonger au cœur d’une partie de l’histoire de Grenoble.

À l’époque où la ville était sertie à l’intérieur d’une enceinte romaine, cette fameuse rue en longeait le rempart. Elle était le passage obligé des voyageurs arrivant de Vienne pour pénétrer dans la cité. C’est en tout cas l’un des récits que nous rapporte ce guide, agrémentés d’anecdotes plus ou moins récentes.

Le collectif Osez Chenoise nous convie à pousser les portes de la rue ouvertes au public, pour y découvrir les cours silencieuses, leurs arches, leurs moulures, leur atmosphère particulière…

« C’est une tentative de retracer le passé de la rue. Nous avons fait quelques découvertes qui n’étaient pas forcément connues du grand public, comme l’hébergement des premiers ateliers de l’entreprise ARaymond au numéro 18, et dont la machine à vapeur avait fait l’objet d’une pétition par les habitants ! », explique Frédéric Villemin, l’auteur de la brochure.

Un guide à se procurer devant la devanture de certains commerçants de la rue.

informationRenseignements divers
Contact : Collectif Osez Chenoise et Association des Commerçants et des Devantures de la rue Chenoise

Vos commentaires

Commentaire de Tarantini le 16 mars 2018 à 16 h 56 min

Bonjour , moi comme anecdote , je dis toujours , quand on me demande où je suis né, « sur la table de la cuisine 9 rue Chenoise  » bonne journée

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

La résidence Mortillet fait coup double

Le magasin d’O.R. brille à Mistral !

Une bulle d’oxygène pour les parents