Tous nos dossiers

Accueil >Dossiers >Tous nos dossiers>La nature s’épanouit aussi en ville !

Espaces verts

La nature s’épanouit aussi en ville !

Grenoble compte une trentaine d’espaces verts, parcs et jardins plus ou moins vastes, du site de La Bastille et ses 35 hectares de faune et de flore aux plus petits coins de verdure. Et qui dit nature dit aussi biodiversité, entretien des espaces verts et jardinier-es. Petit florilège d’initiatives portées par le service Nature en ville, à (re)découvrir au détour de nos rues.

Parc Paul Mistral

Posez vos yeux sur la biodiversité citadine

Depuis peu, un parcours pédagogique a vu le jour à travers le parc Paul Mistral. «Nature aux pattes» permet de partir sur les traces du travail de l’équipe de jardinier-es du secteur autour des plantations et des installations en faveur du développement de la biodiversité en ville.

©Auriane Poillet

Dix points d’intérêt ont été imaginés au départ du petit sous-bois à proximité de La Bobine et qui se termine au niveau des agrès de sports du parc. Au fil de cette trentaine de minutes de visite, on découvre des nichoirs à oiseaux et chauve-souris installés en hauteur, un écuroduc permettant aux écureuils de traverser la route sans risque…

Et l’on comprend les choix opérés par le service Nature en ville pour favoriser la biodiversité. L’objectif de ce parcours est donc d’attirer l’œil à des endroits où il ne se poserait pas forcément.

Chaque panneau est équipé d’un QR code qui renvoie vers des explications en ligne et incite à aller au point suivant en indiquant le parcours sur une carte. Le plan sera également à retrouver en ligne sur grenoble.fr.

Ecopâturage

Des brebis en voie d’installation

Depuis quelques années, la Ville fait appel à des berger-es et leurs troupeaux de chèvres et/ou de moutons à la saison estivale. En avril, elle s’est réjouie de l’arrivée de son propre troupeau de brebis afin de développer la pratique d’écopâturage, ainsi que pour proposer à terme des animations pour sensibiliser les habitant-es à la nature et aux animaux en ville.

©Auriane Poillet

Dix brebis de race Rava se nourriront dans un enclos du parc Bachelard et sur les pentes de la Bastille par alternance cet été.

Deux jardiniers-bergers ont été recrutés pour s’occuper de ce petit troupeau et de son bien-être. L’un d’eux, Pascal Pailler, explique :

Il va falloir les habituer petit à petit, d’où nos visites quotidiennes. Et on les fait travailler. On ne fait pas que les observer, on va les faire bouger dans un quotidien de travail, à suivre et à être guidées.

Cet hiver, les brebis seront hébergées sur le site du centre horticole où une bergerie est en cours de construction.

Et l’année prochaine, le troupeau pourra peut-être pâturer dans d’autres parcs et jardins ainsi que transhumer à travers les rues grenobloises.

Vos commentaires

Commentaire de PINEL le 24 août 2022 à 12 h 21 min

C’est une très très bonne idée , il serait aussi agréable que les citoyens évitent de jeter leurs ordures hors lieux pour se faire, chaque jour je ramasse des mégots de cigarettes devant l’entrée de mon domicile

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Bien dans son assiette

Grandir et s’épanouir

Stratégie pour un urbanisme prévenant