Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Une nouvelle vie de quartier ouvre ses volets

abbaye

Une nouvelle vie de quartier ouvre ses volets

La Cité de l’Abbaye est reconnaissable à son architecture singulière et à ses volets verts. Dans l’attente de sa rénovation dans le cadre d’un renouvellement urbain, elle accueille dès ce printemps un projet d’urbanisme transitoire. Baptisé Les Volets Verts, il envisage la création d’un espace de cultures, de solidarité, de convivialité et de réflexion sur le devenir de la cité.

©Auriane Poillet

Bien vivre la cité

Le projet de renouvellement urbain prévoit de nouveaux espaces publics pour améliorer le cadre de vie des habitant-es. En préfiguration, dès le mois de mars, la rue Suzanne-Buisson et la place André-Charpin ont été piétonnisées et végétalisées après de la « débitumisation ».

Ce printemps, des plantes vivaces vont se développer dans des espaces où le bitume a été “cassé”. Des Chantiers Ouverts au Public (COP) seront, entre autres, organisés pour offrir aux habitant-es l’occasion de se réapproprier les espaces publics.

Permettre à toutes et à tous de bien vivre le quartier est l’objectif. 80 places d’hébergement destinées aux plus précaires sont créées pour répondre à la demande. Portés par la Métropole, le collectif d’associations comprenant l’Apardap, la Cimade, 3amie et la Fondation Abbé-Pierre, l’État ainsi que la Ville de Grenoble et son CCAS, trois projets accueilleront respectivement des personnes isolées, des familles et des jeunes isolés.

Autre enjeu des Volets Verts : favoriser la proximité avec les habitant-es et l’animation du quartier. En plus de la Maison des Habitant-es déjà présente dans le quartier, un service du CCAS, la direction de l’Action territoriale du secteur 5 et le service Espace public et citoyenneté (qui s’occupe notamment des COP) s’installeront dans la cité.

Faire vivre la cité

Deux collectifs d’associations forment par ailleurs un tiers-lieu socioculturel à destination des habitant-es. Le Grand Collectif réunit cinq associations (Regards des Lieux, Images Solidaires, Collectivo Terron, Lieu-Dit et Le Grille-Pain) pour développer un projet culturel de quartier et accompagner sa transformation.

Né d’un groupe de citoyen-nes, le collectif Voisin réunit quant à lui six associations et collectifs (Rézine, Grésille, Les Ateliers Machins-Machines, La Boîte à Jouer, Abbaye Cyclette et La Coque d’une Étoile). Se rencontrer, discuter, se documenter, bricoler, partager des activités : le collectif aspire à offrir un lieu de vie et de convivialité ouvert sur le quartier.

Pour compléter les animations proposées tout au long de l’année par les deux collectifs, des animations socioculturelles seront aussi lancées avant l’été pour investir cet espace public en transformation. Dès l’an prochain, un dispositif de soutien à l’économie sociale et solidaire s’installera au cœur du quartier. Un bâtiment remis à niveau sera dédié à l’initiative.

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.grenoble.fr/1047
courrielhttp://www.grenoble.fr/2277

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Un pas de plus vers le zéro déchet

Mon quartier fait son ciné

Nettoyage au fil de l’eau