Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Accélérer l’adaptation de la ville aux changements à venir

Gre.mag n°39 - Groupe « Grenoble en commun »

Accélérer l’adaptation de la ville aux changements à venir

L’été 2022 a vu tomber nombre de records : de températures, du niveau de sécheresse, du nombre d’incendies, du nombre de périodes caniculaires… Notre bassin de vie n’a pas été épargné ; nous remercions pour leur engagement et leur bravoure les soldat-es du feu qui ont combattu les incendies sur les massifs et les communes qui nous entourent. Si Grenoble n’a pas connu de départ d’incendie, la ville n’a pas été épargnée par la chaleur et la sécheresse, nécessitant notamment la fermeture préventive des accès à la Bastille.
Dans les Alpes, le climat se réchauffe deux fois plus vite qu’ailleurs ; les épisodes caniculaires s’y amplifient par leur durée et leur précocité. Ils frappent plus durement les classes populaires qui n’ont pas les moyens de partir en vacances au bord de l’océan ou à la campagne.

Pour que Grenoble demeure une ville vivable, nous agissons autant pour limiter notre empreinte sur la planète que pour nous préparer aux changements à venir.
Cette politique d’adaptation vise d’abord l’espace public, par la lutte contre les îlots de chaleur : végétalisation des rues, des cours d’école, accès à l’eau, désimperméabilisation, PLUi imposant des espaces de pleine terre à toute nouvelle opération immobilière…
Elle vise également le bâti, pour des équipements publics et des logements plus frais l’été : rénovation thermique massive dans l’ancien (+ de 2000 logements privés et sociaux rénovés par an sur la métropole), réhabilitation thermique des écoles et équipements sportifs, normes de construction sur le neuf supérieures de 25 % à la réglementation thermique nationale…
Enfin, pour accompagner au mieux les plus fragiles à traverser les épisodes de fortes chaleurs, Grenoble a lancé en 2018 un « Plan canicule » visant à contacter les personnes âgées et les personnes isolées, promouvoir les bons gestes et ouvrir gratuitement musée et muséum, tous deux climatisés.

L’été 2022 marquera les esprits. Il servira également de référence pour nous préparer davantage encore aux modifications du climat et accélérer sur le chemin de la transition et de l’adaptation.

Site : grenobleencommun.fr
Contact : contact.gec@grenoble.fr

Margot BELAIR et Antoine BACK

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Un changement de cap est indispensable pour préparer l’avenir

Rentrée difficile pour les Grenoblois, petits et grands !

Pour des activités périscolaires de qualité pour toutes et tous !