Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Ali Kirtil : « Le VO, c’est mon quartier »

Le VO après 68

Ali Kirtil : « Le VO, c’est mon quartier »

Ali Kirtil, 52 ans, habite le Village Olympique depuis 18 ans.

 

« Saviez-vous qu’une grande communauté turque vit au Village Olympique depuis 1995 ? Moi je suis arrivé de Turquie à Grenoble en 1990 et nous avons emménagé en 2000 dans le quartier avec ma famille. A cette époque il y avait plus de Français que d’immigrés qui habitaient le quartier mais on cohabitait bien.

Des associations turques ont été créées et proposaient des activités pour tous, il y avait aussi une épicerie turque réputée… Et puis cela a vite changé. On s’est retrouvé entre populations immigrées, turques et maghrébines surtout. Aujourd’hui on compte plus de 25 familles turques au VO et c’est plus compliqué, car quasiment tous les commerces ont fermé.

La vie de quartier en a pris un coup. Quand tout disparaît petit à petit, les gens partent aussi. Par exemple, pour trouver un marché il faut aller à la Villeneuve, alors que cette place (place Lionel Terray) est faite pour accueillir un marché ! Mais malgré le manque de travail pour nous, le VO c’est mon quartier, et je ne compte pas le quitter. »

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Sur son trente-et-un

Le monde dans l’objectif

Un arrière plein d’allant