Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Good night

DJ Goodka

Good night

Personnage fort du milieu de la nuit à Grenoble, DJ Goodka, alias Olivier Lemaire, 54 ans, a un parcours singulier.

©Jean-Sébastien Faure

C’est dans les années 1970 que ce Nantais d’origine commence à s’intéresser à la musique funk et au hip-hop. Dès 1990, il se forme, en écoutant ce que passent les DJs dans les battles (concours) de breakdance et lance sa première mixtape (une compilation de chansons), en format cassette. Repéré par Paul Skee, organisateur du Mighty 4, un événement de breakdance à San Francisco, il est invité à mixer à cette occasion en 2001.

À son retour en France, il s’installe à Grenoble, en tant que DJ Goodka, et lance son activité. Dès lors, il sort des albums et mixe à l’occasion du Cabaret Frappé, au Palais des Sports ou encore au sein de la salle de concerts, la Belle Électrique.

Aujourd’hui, DJ Goodka est toujours sur le devant de la scène grenobloise. Il a notamment sorti La Belle Plongée, une compilation dont le nom fait référence à la Belle Électrique, un lieu qui l’a «toujours épaulé», et au lac de Paladru à côté duquel il vit.

Dans ce mesclun de chansons françaises, il remixe des artistes comme Calypso Valois, l’Impératrice ou encore Alexandre Chatelard afin de «promouvoir une identité musicale peu médiatisée». Enfin, l’autre activité importante d’Olivier Lemaire est la formation. Il s’attache à transmettre sa passion à des jeunes DJs, soucieux «de faire perdurer son savoir».

informationRenseignements divers
courrielhttps://fr-fr.facebook.com/DjGoodka/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Parfum d’enfance

Rebond photo

Le recyclage se met au sport